Nouvelle-Calédonie : Rencontre entre la CPME-NC et les entrepreneurs de Lifou pour le développement de leurs activités

Nouvelle-Calédonie : Rencontre entre la CPME-NC et les entrepreneurs de Lifou pour le développement de leurs activités

©Facebook / CPME-NC

Le président de la province des îles Loyauté et le président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME-NC) ont signé début mars une convention afin d’accompagner une cinquantaine d’entreprises de Lifou, Maré et Ouvéa dans le développement de leurs activités. Un sujet de la journaliste Sylvie Nadin pour notre partenaire Actu.nc. 

À cause du confinement et de la crise du Covid-19, la CPME-NC n’avait pas encore pu se déplacer. Jeudi 25 juin, une délégation d’entrepreneurs bénévoles de l’association a enfin pu faire un premier déplacement à Lifou. Des ateliers, ainsi que des têtes à têtes avec les chefs d’entreprise, se sont étalés durant deux jours pour répondre à divers thématiques telles que les impacts de la crise de la covid-19, la gestion et le développement d’une entreprise, la comptabilité, les finances, etc.

La convention comprend six déplacements durant un an. Des délégations se rendront à Maré et Ouvéa afin de proposer les mêmes activités, mais il s’agira également de maintenir la relation avec les entrepreneurs de Lifou. « Il y a besoin d’un suivi. Ce sont les entrepreneurs des îles Loyauté qui ont eux-mêmes fait la demande d’un accompagnement. Ils sont isolés et n’ont souvent que des institutions vers qui se tourner quand ils ont des questions or ces deux jours leur ont permis de parler avec d’autres chefs d’entreprises de la CPME et de se rencontrer les uns et les autres », précise la CPME-NC.

🛑[Flash info] La CPME-NC aux côtés des entrepreneurs des Îles Loyauté

Du 25 au 26 juin 2020, la CPME-NC a effectué son…

Publiée par CPME NC sur Dimanche 28 juin 2020

Cette convention a été signée en parallèle de la restructuration de la Case de l’entreprise, centre de gestion basé à Lifou. « Nous souhaitons que, par la suite, la Case de l’entreprise effectue cet accompagnement pour qu’il puisse être pérennisé dans le temps grâce à une plateforme locale. Aujourd’hui, elle fait essentiellement la tenue de comptabilité mais nous voudrions qu’elle augmente en compétences et rassemble à temps plein les principaux partenaires économiques », décrit Jean-Pierre Hnawia, chargé de mission pour le développement économique au secrétariat général de la province des Iles.

Le projet devrait être acté mardi 30 juin et porterait le nom de Case de l’entreprise Labéco, « pour laboratoire économique ». Une plateforme numérique sera également mise en place pour un accès à distance et deux antennes seront installées à Maré et Ouvéa. Jean-Pierre Hnawia ajoute : « Il y a un vrai besoin, surtout aujourd’hui, les entreprises des îles dépendent beaucoup des croisiéristes alors avec la crise sanitaire elles ont besoin d’aide. Il y a aussi eu le blocage d’Air Calédonie. C’est une période difficile ».