Nouvelle Calédonie: Étude pour le développement d’une filière cocotier en Province des Iles

© Calédonia

Nouvelle Calédonie: Étude pour le développement d’une filière cocotier en Province des Iles

Le docteur Roland Bourdeix, spécialiste des cocotiers, est actuellement en Province des Îles afin d’identifier les variétés présentes et de dresser un rapport, étude préalable à la potentielle relance du secteur cocotier. Focus grâce au reportage de nos confrères de CALEDONIA.



Retrouver toutes les variétés de cocotier traditionnel calédonien, ainsi que celles importées qui ont réussi leur acclimatation au sein des Îles Loyautés, c’est l’objectif de la mission du docteur Roland Baudreix, qui visite Lifou, Ouvéa et Maré, une mission réalisée dans le cadre du Projet Régional Océanien des territoires pour la Gestion durable des Écosystèmes (PROTEGE).


Nos confères de Caledonia.nc l’ont rencontré lors de la première visite de sa tournée, sur Lifou, où il a pu partager ses premières constatations : « J’ai été surpris de voir que même sur des grandes plantations, il y a très peu de coco qui traînent par terre, les cocos sont vraiment ramassées, et ce sont seulement les touts petit cocos que les gens ne ramassent pas qui germent et donnent des plans, et qui sont prisent pour replanter. Résultat, comme ils prennent les plus petites cocos pour replanter, vous allez avoir des cocoterais qui vont produire des noix de coco de plus en plus petite, et ça on l’a observé aussi au Vanuatu ».

Cette mission est accompagnée par la Province des Îles, qui souhaite étudier la situation et envisager les potentiels de développement de la filière cocotier pour la Province.
André Wasakua, Chef du service Agriculture, Économie Bleue et Alimentation aux Îles Loyauté, le confirme : « D’abord bien identifier les variétés de cocotiers, pour notamment sélectionner celles qui sont très productive à court-terme, dans un objectif d’exploiter, de transformer et d’exporter si la production est conséquente ».

À l’issue de son étude sur le terrain, le spécialiste aura pour mission de dresser un rapport complet, comportant un plan d’orientation et une série de conseils techniques à destination des agriculteurs.

 

Damien CHAILLOT