La Martiniquaise Louise Riot promue cheffe pâtissière au sein de la célèbre Brasserie Molitor à Paris

© Instagram Martin Simolka

La Martiniquaise Louise Riot promue cheffe pâtissière au sein de la célèbre Brasserie Molitor à Paris

Après avoir fait ses armes auprès de chefs renommés au sein d'établissements étoilés, la jeune Martiniquaise Louise Riot vient d'être promue Cheffe Pâtissière à la Brasserie Molitor à Paris. Elle signe désormais les cartes pâtissières de la célèbre Brasserie, prônant le "désucré" , la simplicité et la gourmandise. Itinéraire d'une battante qui a fait de sa passion son métier.


Née d'une mère martiniquaise et d'un père breton, Louise Riot a grandi en région parisienne où elle fait des études dans une filière classique. Mais très jeune, elle se découvre une passion pour la pâtisserie et décide de s'orienter vers le métier de pâtissière, écoutant son coeur, en dépit des réticences de ses parents.

A force de pugnacité, elle parvient à intégrer l'école Grégoire Ferrandi, une grande école hôtelière qui forme l'élite de la gastronomie française. Elle poursuit son apprentissage et sa formation chez EBP, une école de boulangerie – pâtisserie de Paris d'excellence créée en 1929 qui permet d'acquérir un véritable savoir-faire en boulangerie -pâtisserie et d'obtenir des diplômes qualifiants.

Son diplôme en poche, Louise Riot qui possède désormais des armes en main pour évoluer, part faire son apprentissage aux côtés de chefs de renom pour parfaire sa technique. Du Westin au Violon d'Ingres, en passant par l'hôtel Intercontinental, la jeune martiniquaise cherche et trouve ses marques au sein d'établissements étoilés dans lesquels elle apprend la rigueur, le dressage à l'assiette et perfectionne sa technique.

Une créativité débordante

Au cours de ses différentes expériences, elle rencontre le chef Dominique Costa, un célèbre chef-pâtissier qui la prend sous ses ailes et auprès duquel elle apprendra énormément notamment au Peninsula Paris où elle restera 2 ans en tant que cheffe de partie. Mais la jeune pâtissière rêve déjà d'ailleurs et décide de s'affranchir de cette tutelle profitable, mais pesante à la longue. Elle part à Lyon à la Cour des Loges auprès du chef Alexandre Fabrégat où elle est nommée sous-cheffe. Une expérience enrichissante qui lui permet de laisser libre cours à sa créativité débordante et commencer à poser des jalons de sa future carrière hors palaces.

En 2020, c'est le retour à Paris où elle choisit de perfectionner sa connaissance de la viennoiserie dans une boulangerie parisienne réputée. C'est de là qu'elle est appelée par le chef de cuisine Martin Simolka pour rejoindre en septembre 2021 la célèbre Brasserie Molitor en tant que sous-cheffe aux côtés de Benoît Gréssent. Dès son arrivée, elle devient incontournable, s'imposant comme une pièce maîtresse de cet immense paquebot qu'est le Molitor : de la Brasserie, en passant par le banquet jusqu'au rooftop de l'été. Elle signe la carte hiver 2022 de la Brasserie et imagine le dessert de la Saint-Valentin ainsi que la carte estivale et les "Sundays Goûters".

De sa double culture, Louise Riot en fait une valeur ajoutée, mariant toutes les saveurs dans ses créations et prônant le "désucré", la simplicité et la gourmandise. Sans cesse en recherche, elle n'arrête pas d'innover pour être au plus près du produit et l'utiliser dans toute sa dimension et sa complexité. Désormais nommée Cheffe pâtissière, la jeune femme au tempérament solaire et rieur, n'a pas fini de nous surprendre et est incontestablement promise à un brillant avenir dans son métier devenu passion.
 

E.B.