La Région Réunion débloque 1,5 millions d’euros pour le secteur culturel

La Région Réunion débloque 1,5 millions d’euros pour le secteur culturel

©Région Réunion

La Région Réunion a communiqué sur  sa démarche de soutien au secteur culturel, durement touché par la crise sanitaire, par la mise à disposition d’un « fonds d’urgence événementiel » disposant d’une enveloppe de 1,5 millions d’euros.

Domaine d’activité le plus impacté par la pandémie de Covid-19 avec celui du tourisme, le secteur culturel subit de plein fouet les conséquences économiques de la crise sanitaire. Suite à l’arrêt quasi total de l’activité et une reprise extrêmement difficile, sur fond de deuxième vague d’épidémie, la Région Réunion intervient en faveur des acteurs culturels du territoire.

Ainsi, le « fonds d’urgence événementiel », enveloppe de 1,5 millions d’euros, permettra d’accompagner financièrement les entreprises du secteur sur leur fonds de roulement nécessaire, et compte-tenu de leur chiffre d’affaire. Seront éligibles les entreprises dont le code «NAF» en lien avec la filière de l’événementiel, précise le communiqué. Un second volet d’aides, d’un montant de 10 millions d’euros (issu du fonds européen FEDER) sera également mis en œuvre pour contribuer à la relance des entreprises de l’événementiel.

Pour Didier Robert, président du Conseil régional de La Réunion : « La Région est extrêmement mobilisée depuis le début de cette crise pour tenir sa place de collectivité régionale. Le maintien du niveau de financement public pour les secteurs tels que la culture et l’événementiel est essentiel pour relancer leur activité et préserver autant que possible les emplois et les compétences ».

Pour rappel, une enveloppe globale de 941 569 € a également été attribuée lors de la précédente Commission permanente, en faveur d’associations du secteur culturel (musique, enseignement artistique, arts plastiques, littérature, salles de diffusion, patrimoine culturel, théâtre et danse, cultures régionales). C’est aussi, dans cette optique que la Région a souhaité maintenir ses propres événements culturels, et ce, dans le respect des règles sanitaires en vigueur. À noter que la continuité du service public a été assurée, même pendant la période déconfinement, afin de permettre aux associations de bénéficier d’aides financières au même niveau qu’en 2019.

Par Damien Chaillot