Desserte Aérienne : Avec 1,2 million de passagers, l’Aéroport Roland-Garros bat un nouveau record

No Comment

©Outremers360

Multiplication des lignes Hexagone – La Réunion, diversification de l’offre avec French Blue ou XL Airways, ouverture de nouvelles lignes vers l’Asie et développement du trafic dans la région indien : l’Aéroport international Roland-Garros à Saint-Denis de La Réunion établit un nouveau record sur les sept premiers mois de l’année avec pas moins de 1 257 174 passagers (+8,2% par rapport à 2016).

L’Aéroport international Roland-Garros serait-il en passe de devenir un nouveau hub du trafic aérien dans l’Océan Indien ? A en croire les derniers chiffres du mois de juillet et du premier semestre 2017, la première porte d’entrée de La Réunion est partie pour sérieusement concurrencer l’Aéroport international de Plaisance à l’île Maurice et se positionner durablement comme étape incontournable de la région. La route reste toutefois longue: en 2016, l’Aéroport de Plaisance a enregistré 3,5 millions de passagers.

Multiplication de l’offre sur l’axe Hexagone – La Réunion

« 244 563 passagers ont été comptabilisés sur le mois (+13,2%), dont 141 886 sur les lignes Hexagone-Saint-Denis (+15,2%) », indique un communiqué de l’Aérogare. Sur cet axe, la concurrence est rude puisque pas moins de 5 compagnies l’assurent : Air Austral, XL Airways, Air France, Corsair et la dernière arrivée, la low-cost French Blue. Cette dernière, qui a débuté ses rotations entre Orly et La Réunion en juin, « a transporté près de 21 000 passagers en juillet ». Un chiffre qui devrait être en croissance, même au-delà de la haute saison puisque la compagnie vient de recevoir son premier Airbus A350 et augmentera donc ses capacités vers La Réunion.

La compagnie French Blue a reçu ce lundi 21 août son premier A350, de quoi augmenter sa capacité vers La Réunion ©Outremers360

La compagnie French Blue a reçu ce lundi 21 août son premier A350, de quoi augmenter sa capacité vers La Réunion ©Outremers360

En outre, la compagnie XL Airways, en partenariat avec Air Austral, opère dorénavant des départs depuis Bordeaux, Lyon, Marseille ou encore, Toulouse. De quoi multiplier encore le nombre de passagers vers La Réunion. « Des pics d’activité particulièrement élevés (9 680 voyageurs sur la journée) ont été mesurés le 9 et le 13 juillet », ajoute l’Aérogare.

Les lignes régionales en nuance

« Le trafic entre Saint-Denis et Maurice est à la hausse (+4,5%), tout comme le nombre de passagers entre La Réunion et les destinations malgaches (+28,1%) », poursuit le communiqué. Toutefois, l’Aéroport Roland-Garros a perdu une partie de ses passagers mahorais. « L’activité est en recul de 6,1% entre Saint-Denis et Dzaoudzi, ligne sur laquelle Corsair a suspendu ses activités tout début juillet ». Un an après, l’ouverture de la ligne direct Paris – Dzaoudzi par Air Austral se fait toujours sentir pour Roland-Garros. « Deux autres lignes enregistrent des évolutions négatives sur le mois : Réunion-Seychelles (–3,8%) et Réunion-Comores (–15,4%) ».

Face à l'arrivée tonitruante de la 1ère low-cost long-courrier française, French Blue, Air Austral multiplie les contres-offensives avec notamment des partenariats avec XL Airways et Air Madagascar ©DR

Face à l’arrivée tonitruante de la 1ère low-cost long-courrier française, French Blue, Air Austral multiplie les contres-offensives avec notamment des partenariats avec XL Airways et Air Madagascar ©DR

Néanmoins, l’Aéroport Roland-Garros se rattrape sur d’autres lignes régionales et internationales. En effet, « la croissance demeure forte sur les axes qui bénéficient de capacités supplémentaires offertes depuis fin 2016 par Air Austral : +26,7% sur l’Afrique du Sud, +98,3% sur la Thaïlande et +215% sur Chennai (Inde) ». Ouverte en février 2017, toujours par Air Austral, la ligne Saint-Denis – Canton (Chine) enregistre 965 passagers en juillet et « 4 861 passagers ont emprunté la ligne Saint-Denis – Canton depuis son ouverture », souligne le communiqué. Une ligne qui devrait être en croissance exponentielle au regard des volontés de renforcement des liens économiques entre la Chine et La Réunion.

Le nombre de passagers sur cette ligne est en outre renforcé par le partenariat exercé avec Air Madagascar, qui permet à Air Austral de remplir ses appareils vers la Chine. Par conséquent, « le trafic de transit est également en croissance : il a concerné, en juillet, 3 698 passagers (+37,6%), en majorité sur les vols de Corsair entre Orly et les îles de l’océan Indien, mais aussi sur ceux d’Air Madagascar entre Tananarive et la Chine, via Roland Garros ».

1 257 174 passagers : record battu

« Un nouveau record de trafic cumulé, sur les sept premiers mois de l’année, est battu cette année avec 1 257 174 passagers (+8,2%). Le nombre de passagers locaux, commençant ou terminant leur voyage à La Réunion, augmente de 7,3% alors que le trafic de transit (20 759 passagers) double par rapport à 2016 ». En conclusion, « toutes les lignes enregistrent des évolutions positives depuis le début de l’année, à l’exception de Réunion-Mayotte (–1,4%) et Réunion-Comores (– 44,5%). La progression du trafic entre l’Hexagone et La Réunion s’établit à 3,6% sur les sept premiers mois de l’année. Elle est de 7,4% entre Saint-Denis et Maurice et de 7,2% sur l’axe Réunion-Seychelles. Des croissances plus fortes sont enregistrées sur les autres dessertes : 21,4% sur Madagascar, 65,8% sur l’Afrique du Sud, 105% sur la Thaïlande et 130% sur l’Inde ».

La rentrée scolaire soutien le fret

Dans le domaine du fret, l’activité augmente globalement de 8,9% sur le mois en tonnage, la croissance étant plus marquée à l’import (+10,3%, liée notamment aux importations de textile avant la rentrée scolaire) qu’à l’export (+4,1%).

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment