Desserte aérienne: Air Austral et XL Airways s’allient pour contrer French Blue

No Comment

©Capture / DR

Air Austral et XL Airways viennent de signer un partenariat stratégique afin de faire face à l’effet French Blue sur l’axe Hexagone-La Réunion. Les compagnies prévoient notamment l’ouverture d’une ligne Marseille – Saint-Denis dès octobre 2017.

Paris-La Réunion: un axe à 1 million de passagers par an qui deviendra en 2017 un des plus concurrentiels de la planète avec pas moins de 5 compagnies: Air France, Air Austral, Corsair, XL Airways et French Blue, la dernière née low-cost du Groupe Dubreuil (Air Caraïbes). Afin de faire face au risque de sur-capacité et de guerre de prix, Air Austral et XL Airways se sont donc alliés et ont signé un partenariat stratégique, quinze jours après que XL Airways ait racheté La Compagnie. Selon La Tribune, Air Austral était prête à racheter XL Airways mais cette dernière était déjà en négociation avec La Compagnie.

L'arrivée de French Blue, filiale low-cost du Groupe Dubreuil (Air Caraïbes), a sérieusement rebattu les cartes sur les vols Paris-La Réunion ©DR

L’arrivée de French Blue, filiale low-cost du Groupe Dubreuil (Air Caraïbes), a sérieusement rebattu les cartes sur les vols Paris-La Réunion ©DR

Le partenariat signé entre les deux compagnies porte sur un partage de code (Code share*), des programmes d’ouvertures de nouvelles routes entre l’Hexagone et La Réunion et une offensive en région avec l’ouverture d’une ligne Marseille – Saint-Denis dès octobre 2017, sur une fréquence de deux vols hebdomadaires, complétant ainsi l’offre existante de XL Airways. Cette dernière prévoit également d’augmenter sa présence à Lyon et d’ouvrir une ligne Toulouse – La Réunion. Ce qui permettra à XL Airways de proposer à ses passagers hexagonaux des vols vers l’Océan Indien, l’Afrique ou l’Asie en « code share » avec Air Austral. Par exemple, faire un Toulouse-Johannesburg (Afrique du Sud) en passant par Saint-Denis. Rappelons qu’Air Austral vient d’annoncer l’ouverture prochaine d’une ligne vers la Chine.

Avec un million de passagers par an et 5 compagnies, l'axe Paris-La Réunion est un des plus concurrentiels du monde ©DR

Avec un million de passagers par an et 5 compagnies, l’axe Paris-La Réunion est un des plus concurrentiels du monde ©DR

Naturellement, ces accords permettront aux deux compagnies de gonfler leur chiffre d’affaire mais aussi de jouer sur les coûts puisqu’elles prévoient d’acheter leur kérosène ou les assurances aéronautiques en commun. « Les deux groupes pèsent près de 400 millions d’euros chacun, cela permet de mieux négocier nos achats », explique Laurent Magnin, PDG de XL Airways. Celle-ci compte d’ailleurs développer ses voyagistes maison, Crystal et Heliades vers l’Océan Indien.

*Code share : partenariat commercial signé entre deux Compagnies aériennes afin de se partager des dessertes sur une même liaison. La compagnie propose ainsi des liaisons supplémentaires (mais à prix identique), ce qui lui permet de se faire une place importante sur le marché.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment