French Blue à La Réunion: La compagnie low-cost long courrier vise les 20% de marché

No Comment

©Outremers360

La compagnie low-cost long courrier French Blue a effectué son vol inaugural pour La Réunion dans la nuit de vendredi à samedi, au  départ de Paris-Orly. Filiale du groupe Dubreuil (Air Caraïbes), French Blue vise les 20% de marché grâce notamment à des « produits et services à la carte ».

Arrivé à La Réunion ce samedi 17 juin à 6h15, le vol French Blue 3F702 a été accueilli par une pluie fine, les pompiers de l’aéroport international Roland Garros et l’Île de La Réunion Tourisme (IRT). 352 passagers avaient pris place à bord de l’Airbus A330-300 de la compagnie, dont Jean-Paul Dubreuil, Président du Conseil de surveillance du Groupe Dubreuil et Marc Rochet, Président de French Blue. « C’était un très grand plaisir pour nous » a confié Jean-Paul Dubreuil à l’aéroport Roland Garros. « La Réunion, on en rêvait depuis un certain nombre d’années ».

Guillaume Branlat, Président du directoire de l'aéroport Roland Garros, est venu accueillir Jean-Paul Dubreuil et Marc Rochet ©Outremers360

Guillaume Branlat, Président du directoire de l’aéroport Roland Garros, est venu accueillir Jean-Paul Dubreuil et Marc Rochet ©Outremers360

Au rêve s’ajoute une volonté d’offre commerciale offensive, avec des « produits et services à la carte ». Compagnie low-cost long courrier, French Blue affiche un prix d’entrée de gamme défiant toute concurrence: 498 euros aller/retour depuis Paris, soit le moins cher du marché. Le prix d’un billet aller/retour à La Réunion avec une compagnie traditionnelle varie entre 700 et 800 euros. Toutefois, ce service « à la carte » implique des dépenses supplémentaires. La compagnie offre donc trois niveaux tarifaires: Basic (siège et bagage en cabine), Smart (avec un bagage de 23 kg en soute et repas à bord) et Premium (classe Premium avec deux bagages).

Le Personnel navigant commercial de French Blue à l'arrivée. La compagnie a annoncé 250 recrutement d'ici 2018, dont beaucoup de Réunionnais ©Outremers360

Le Personnel navigant commercial de French Blue à l’arrivée. La compagnie a annoncé 250 recrutement d’ici 2018, dont beaucoup de Réunionnais ©Outremers360

C’est donc une petite révolution qui s’opère dans le paysage aérien réunionnais. Grâce à la continuité territoriale dans les sens Outre-mer – Hexagone et Hexagone – Outre-mer, les Réunionnais pourront bénéficier de tarifs intéressants, puisque l’aide à la continuité territoriale varie entre 300 et 450 euros. Face à Air Austral et XL Airways qui se sont alliés pour contrer French Blue en offrant des départs vers La Réunion depuis Marseille, Toulouse ou Lyon, la compagnie low-cost du Groupe Dubreuil s’est rapprochée de la SNCF pour proposer à ses passagers des correspondances en train depuis 19 gares de France, en plus de leur billet d’avion (dès le mois de juillet).

Punta Cana avant La Réunion

French Blue a opéré son tout premier vol en septembre 2016 vers Punta Cana (République Dominicaine). Depuis, la compagnie a transporté 55 000 passagers avec taux de remplissage à 76% en moyenne. Avec cette nouvelle ligne Paris-Orly – La Réunion, French Blue vise 20% de ce marché en pleine croissance. En effet, depuis 2014, la fréquentation touristique sur l’île de La Réunion est en plein essor: + 7,5% en 2016 par rapport à 2015 et +16% au premier trimestre 2017. Si pour l’heure les vols sont opérés en Airbus A330-300 (378 sièges), la compagnie doit recevoir dans un mois son nouvel Airbus A350-900 (411 sièges) qui opérera sur la destination Réunion.

©Outremers360

©Outremers360

Pour la suite, Jean-Paul Dubreuil et Marc Rochet affichent une ambition raisonnable, étape par étape. « On a plus de 70 000 billets vendus pour la période estivale » s’est félicité Jean-Paul Dubreuil. « La Réunion est une étape dans le développement de French Blue », poursuit-il, « nous annoncerons en septembre une nouvelle route qui sera opérationnelle au printemps 2018 avec l’arrivée d’un nouvel avion ».

French Blue: Première compagnie low-cost long courrier française:

C’est en septembre 2015 que le Groupe Dubreuil réfléchit à la création d’une compagnie sœur d’Air Caraïbes, dont le nom limite la portée géographique. Le Groupe part alors d’une feuille blanche: un projet de compagnie low-cost & long-courrier. En 2016, tout s’accélère pour le Groupe Dubreuil, qui annonce la création de French Blue le 17 mars, réceptionne son premier appareil le 28 juin et effectue son premier vol commercial Paris-Orly – Punta Cana le 10 septembre. Souhaitant avant tout élargir le champs d’action de la compagnie, le Groupe Dubreuil ouvre les premières réservations pour La Réunion le 5 octobre. Opérationnelle depuis ce week-end, French Blue propose huit rotations par semaines vers l’aéroport international Roland Garros au départ de Paris-Orly.

©French Blue

©French Blue

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment