Tonga confirme son retrait de l’organisation des Jeux du Pacifique de 2019

No Comment

L’équipe tongienne lors des Jeux du Pacifique de 2015, à Port Moresby ©Vinnie Wylie / RNZI

Dans un communiqué du mercredi 7 juin, le Conseil des Jeux du Pacifique a annoncé que la médiation proposée au gouvernement tongien afin que celui-ci maintienne l’organisation des Jeux de 2019 dans l’archipel a échoué. Des « plans d’urgence » ont été mis en place pour la sélection d’un autre pays hôte.

C’est officiel, les îles Tonga se retirent définitivement de l’organisation et de l’accueil des Jeux du Pacifique de 2019. La réunion de médiation qui a eu lieu, lundi 6 juin à Nuku’alofa, capitale des Tonga, n’aura pas convaincu le gouvernement tongien de maintenir l’organisation des Jeux sur son territoire. Selon le communiqué du Conseil des Jeux, le Premier ministre tongien, Akilisi Pohiva, a déclaré « que la décision du Cabinet de ne pas accueillir les Jeux du Pacifique de 2019 aux Tonga, était définitive » et que « le gouvernement souhaitait concentrer ses ressources sur d’autres domaines plus importants du développement économique et que le sport n’était pas une priorité urgente ». La réunion, « dernière tentative » pour maintenir les Jeux à Tonga, s’est déroulée en présence du Premier ministre tongien, de deux ministres du gouvernement ainsi que du président et du directeur du Conseil des Jeux, Vidhya Lakhan et Andrew Minogue.

Toujours selon le communiqué, le Conseil des Jeux a « exprimé sa déception de ne pas avoir été consulté avant que la décision ne soit prise et dans la volonté du gouvernement de négocier une solution pour toutes les préoccupations financières qu’il avançait ». Le Conseil des Jeux va désormais chercher des conseils juridiques, « en vue de mettre définitivement fin à la Convention et de demander des dommages-intérêts pour rupture de contrat ». « Le conseil d’administration du Conseil des Jeux du Pacifique a mis en place des plans d’urgence pour la sélection d’un autre pays hôte en cas de problème avec le gouvernement tongien. Le Conseil exécutif envisage donc désormais d’accélérer ce processus ».

Dès l’annonce du retrait de l’organisation des Jeux par le gouvernement tongien, le Président du Comité olympique de Polynésie française (COPF), Tauhiti Nena, a assuré que la Collectivité était prête à accueillir les Jeux de 2019. « Ils savent que par rapport aux autres pays, on est les plus à même de reprendre le flambeau  rapidement, il m’a demandé qu’on se tienne prêt », avait-il indiqué, après avoir été contacté par le Directeur administratif du Conseil des Jeux. « Le gouvernement de la Polynésie française a bien été contacté par le Conseil exécutif des Jeux du Pacifique, nous annonçant le retrait de la candidature de Tonga pour 2019. (…) Par contre, à aucun moment il n’a été demandé à Tahiti de se positionner », a alors nuancé Cécile Tiatia, conseillère technique au Ministère des Sports. « Tauhiti Nena aurait proposé la candidature au Conseil des jeux, sans consulter le gouvernement. La question qui se pose est bien évidemment celle du financement. Rien ne pourra se faire sans l’aval du gouvernement ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés