Référendum en Nouvelle-Calédonie : Un comité des Sages pour « garantir l’intégrité des débats » a été installé

No Comment

Le Comité des Sages s’est réuni pour la première fois le mercredi 27 décembre. Objectif: veiller au respect des valeurs communes de la Nouvelle-Calédonie et donc le vivre ensemble durant la campagne. 

Lors de sa visite en Nouvelle-Calédonie, le Premier Ministre Edouard Philippe a proposé la constitution d’un « comité des sages pour la campagne relative à la consultation sur l’accession à la pleine souveraineté». Cette commission aura pour objectif de contribuer à la bonne tenue des débats durant la campagne électorale. Elle est composée de personnalités reconnues, respectées, et représentant la diversité de la Nouvelle-Calédonie. On retrouve ainsi Jean-Pierre Aïfa, Rock Apikaoua (premier prêtre kanak de l’île qui a récemment fêté ses 30 ans de sacerdoce), Soséfo Falaeo, Jean-Pierre Flota, Robert Frouin, Jean Lèques, Anne-Marie Mestre, Elie Poigoune, Marie-Claude Tjibaou (veuve du leader indépendantiste Jean-Marie Tjibaou), Octave Togna (ancien directeur de l’ADCK-Agence de développement de la culture kanak), Fote Trolue  (premier magistrat Kanak) et Billy Wapotro.

Dans une société où la parole est essentielle, ces personnalités devront préserver l’esprit des Accords. « Les trente dernières années ont reposé sur une pratique du compromis et du respect de la parole de l’autre, qui est un facteur clé pour le destin commun, projet au cœur des accords de Matignon et de Nouméa », ajoute le communiqué du Haut-Commissariat de la Nouvelle-Calédonie. Ce Comité devra se réunir prochainement en janvier pour arrêter ses modalités de fonctionnement, de saisine et de communication.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment