Primaire de la Gauche: En Nouvelle-Calédonie, le Palika et Les Progressistes préparent le scrutin

No Comment

©Capture

En Nouvelle-Calédonie, le parti indépendantiste Palika et Les Progressistes, nouveau nom du PS calédonien, préparent la primaire de la gauche ou « primaires citoyennes ». Les électeurs calédoniens disposeront de 27 bureaux répartis sur tout le territoire.

Ce samedi 14 janvier, les deux partis organisateurs de la primaire dispensaient une formation au siège du Palika afin de préparer les présidents des bureaux de votes. « Ce sont des militants qui ne sont pas préparés à ce genre d’opération » explique Wazizi Konyi, co-organisateur de la primaire de la gauche en Nouvelle-Calédonie. « Donc on les a convoqués aujourd’hui pour une séance de formation avec les assesseurs qui vont les assister pendant ces opérations de vote ». En Nouvelle-Calédonie, trois assesseurs sont prévus par bureau de vote. « C’est surtout l’aspect pratique du déroulement. Il y a la question des listes électorales, qui ont été finalisées en France puis acheminées en Nouvelle-Calédonie. Il y a aussi les kits de présence et plusieurs sortes de matériaux que les gens vont devoir maitriser » pendant le scrutin. La formation portait également sur le comptage des voix et le transfert de celles-ci vers Paris.

Le Palika, soutien de poids au candidat Valls

Manuel Valls, George Pau-Langevin et Paul Néaoutyine lors du déplacement de l'ancien Premier ministre en Nouvelle-Calédonie ©DR

Manuel Valls, George Pau-Langevin et Paul Néaoutyine lors du déplacement de l’ancien Premier ministre en Nouvelle-Calédonie ©DR

Paul Néaoutyine, leader du Palika et Président de la province Nord, est proche de l’ancien Premier ministre et a apporté son soutien à celui-ci dès l’annonce de sa candidature. En novembre dernier, Paul Néaoutyine recevait l’appui de Manuel Valls en faveur de la défiscalisation de la centrale électrique de l’usine de Koniambo. Lors de son récent déplacement en Nouvelle-Calédonie, l’ancien Premier ministre avait passé une journée dans son fief de Koné, réaffirmant « l’engagement de l’Etat pour accompagner le rééquilibrage économique » et « des crédits supplémentaires pour la construction d’infrastructures ».

Dans le même temps, le président de la province Nord vient de confirmer 50 promesses de parrainage des élus du Palika au candidat à la Présidentielle Oscar Temaru.

Pour l’heure, l’adresse exacte des 27 bureaux de votes répartis en Nouvelle-Calédonie n’est pas encore disponible sur le site de la primaire à gauche. Rappelons que le premier tour en Nouvelle-Calédonie aura lieu le dimanche 22 janvier et débutera avant l’Hexagone en raison du décalage horaire positif.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment