Présidentielle 2017: Emmanuel Macron confirme son intention de mettre en œuvre l’accord pour la Guyane

No Comment

©Eric Feferberg / AFP

En meeting à la Villette à Paris ce lundi 1er mai, le candidat à la Présidentielle Emmanuel Macron a confirmé son intention de mettre en oeuvre l’accord pour la Guyane signé par le gouvernement et les collectifs le 21 avril dernier à Cayenne.

Pour son dernier meeting d’entre-deux tours, devant environ 12 000 personnes selon les équipes du candidat, Emmanuel Macron s’est vivement attaqué à son adversaire tout en développant son programme de « République nouvelle »: « celle aussi de nos territoires et de leur vitalité, de l’Outre-mer ». « Je confirmerai les engagements pris par le gouvernement actuel pour la Guyane », a assuré le candidat à la Présidentielle. Le 27 avril, les sénateurs guyanais Antoine Karam et Georges Patient avaient remis au coordinateur Outre-mer d’En Marche!, Max Dubois, l’accord pour la Guyane, dans l’attente d’un « message fort du candidat aux guyanais ».

« Nous construirons ensemble dès les premiers mois un vrai plan d’urgence pour les territoires d’Outre-mer. Pour chacun de ces territoires parce que chacun est différent », a-t-il également déclaré, réitérant ainsi un de ses engagements pour l’Outre-mer. Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu et soutien du candidat, avait rappelé cet engagement lors d’un appel à voter pour le candidat d’En Marche!, aux côtés du sénateur de la Guyane, Georges Patient.

Emmanuel Macron a enfin appelé les « Françaises et Français de l’Outre-mer » à ne pas se « tourner vers le Front national ». « Vous ne pouvez pas vous tourner vers un parti qui veut le repli de la France. Vous en êtes l’ouverture ». Au premier rang de son meeting du 1er mai, Emmanuel Macron a pu compter sur la présence remarquée de Ségolène Royal, ministre l’Environnement et candidate à la Présidentielle de 2007. Il a notamment affirmé vouloir poursuivre les engagements pris lors de la dernière COP 21 à Paris. Ary Chalus, Président de la région Guadeloupe et soutien du candidat, était également présent à ce meeting.

Discours sur l’Outre-mer à la 58ème minute:

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment