Présidentielle 2017: Georges Patient, Sénateur de la Guyane, appelle à un « vote massif » pour Emmanuel Macron

No Comment

©Outremers360

Le Sénateur de la Guyane, Georges Patient, a revêtu sa fonction de Président de l’Intergroupe des Parlementaires des Outre-mer afin d’appeler à « un vote massif » de tous les Ultramarins pour le candidat Emmanuel Macron, ce mercredi 26 avril.

« C’est en ma qualité de Président de l’Intergroupe Parlementaire des Outre-mer que je lance un appel solennel à toute la population des Outre-mer pour un vote massif pour Emmanuel Macron », a déclaré Georges Patient, Sénateur de la Guyane. Pour lui, c’est la « victoire des abstentionnistes qui a porté Marine Le Pen au premier rang (en Outre-mer, ndlr). Je voudrais m’adresser à eux, je comprends leur non-vote de manifestation et de mécontentement, mais pour le second tour, il faudra faire un choix décisif », assure-t-il.

« On ne peut pas se renier soi-même »

« On risque d’avoir comme Président une personne qui prône l’isolationnisme (…) », s’inquiète le Président, « alors que nos territoires parlent de plus en plus d’émancipation dans leur environnement régional ». « Nous sommes des territoires d’immigration, on ne peut pas se renier soi-même », ajoute-t-il en faisant référence au discours anti-immigration du Front National. Pour Georges Patient, il s’agit avant tout d’un « vote d’adhésion » plutôt qu’un vote barrage.

Pourtant, tous les parlementaires ultramarins n’ont pas appelé à voter en faveur d’Emmanuel Macron ou pour faire barrage à Marine Le Pen. En effet, le Sénateur de la Nouvelle-Calédonie Pierre Frogier, s’est refusé de donner une quelconque consigne de vote: « Il revient à chacun d’entre nous de réfléchir, en conscience, à ce qu’il y a de mieux pour notre avenir et celui de nos enfants », avait-il déclaré. Georges Patient assure toutefois: « je n’ai pas pu contacter les 53 parlementaires mais la grande majorité d’entre eux adopte cette position dans leur territoire respectifs ».

Des « assises des Outre-mer »

A ses côtés, Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu à La Réunion et principal soutien d’Emmanuel Macron avant même le premier tour, a rappelé le programme Outre-mer du candidat d’En Marche!. « Il y a un élément extrêmement important très peu rapporté jusqu’à présent, c’est la volonté dès les trois premiers mois de son mandat, de réaliser les assises des Outre-mer sur l’ensemble des territoires pour faire remonter toutes les urgences (…), pour que dès la première année il puisse les régler. Emmanuel Macron ne veut pas qu’il se passe sur d’autres territoires ce qui s’est passé en Guyane » assure-t-il en pariant sur « un vote de raison et de responsabilité ».

Le député-maire de Saint-Leu, soutien d'Emmanuel Macron dès le premier tour, a appelé à un vote ©Outremers360

Le député-maire de Saint-Leu, soutien d’Emmanuel Macron dès le premier tour, a appelé à « un vote de raison et de responsabilité » ©Outremers360

Le Sénateur de la Guyane et Président de l’Intergroupe Parlementaire des Outre-mer Georges Patient a lancé cet « appel solennel » en présence d’Anne Bolliet, responsable du programme Outre-mer d’Emmanuel Macron et Marjolaine Milome-Noiran, Déléguée des Ultramarins de l’Hexagone auprès du candidat d’En Marche!.

Marjolaine Milome-Noiran (à gauche) et Anne Bolliet (à droite), respectivement Déléguée des Ultramarins de l'Hexagone et Responsable du programme Outre-mer d'Emmanuel Macron ©Outremers360

Marjolaine Milome-Noiran (à gauche) et Anne Bolliet (à droite), respectivement Déléguée des Ultramarins de l’Hexagone et Responsable du programme Outre-mer d’Emmanuel Macron ©Outremers360

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment