Tourisme en Outre-mer: Deuxième année record pour La Réunion

No Comment

©Serge Gelabert / IRT

Mardi 28 février, l’Île de La Réunion Tourisme (IRT) et la Région Réunion ont publié le bilan de la fréquentation touristique 2016. Globalement, le tourisme réunionnais affiche un bilan 2016 satisfaisant, confirmant la reprise entamée en 2015.

« La fréquentation touristique extérieure affiche 458 261 touristes, soit une croissance de 7,5 % par rapport à 2015″, précise l’IRT. De même, « les recettes touristiques sont en croissance: 325,3 millions d’euros en 2016 soit une progression de + 6,4 % par rapport à 2015″, s’est réjoui Willy Ethève, Directeur Général de l’IRT. « Cette croissance marque un vrai dynamisme de l’attractivité de l’île, qui depuis l’année record de référence de 2011 avec 471 300 arrivées touristiques et après une baisse constante, ne cesse d’accroître depuis 2014″. En effet, les baisses consécutives de 2012, 2013 et 2014 paraissent être un lointain souvenir. « Cela fait du bien, après les contre-coups liés à la crise au niveau national, liés à la crise requin notamment », a déclaré Didier Robert lors de la présentation du bilan touristique 2016, ce mardi matin.

Le marché hexagonal reste « leader » avec 80,7% de part de marché. Il progresse en 2016 de 15,5% avec 369 309 touristes. « Au-delà du marché principal, nous souhaitons aussi développer nos parts auprès des clientèles étrangères notamment européennes. Nous nous réjouissons d’observer des résultats encourageants en Belgique (9 800 touristes belges soit +21 %) ainsi que sur de l’Allemagne et la Suisse où le volume est plutôt stable », a déclaré Willy Ethève. Globalement, le marché européen, hors Hexagone, progresse sensiblement de 1,3% avec 36 463 touristes accueillis. C’est la deuxième année consécutive que La Réunion passe le cap des 36 000 touristes européens. Enfin, le marché mauricien progresse de 7,3 % (21 574 touristes). Le développement de la desserte aérienne d’Air Austral serait un des « principaux points identifiés » qui assurent cette progression.

« Regarder plus loin vers l’Inde et la Chine »

En 2017, l’IRT, la Région Réunion et la compagnie Air Austral vise toujours plus de marché potentiels. « Pour préparer l’avenir du tourisme réunionnais, en lien avec la politique touristique de la Région Réunion et la compagnie régionale Air Austral, il nous faut regarder plus loin vers l’Inde et la Chine qui seront à ne pas douter les grands marchés émetteurs touristiques de demain », explique Willy Ethève. « L’ouverture de la ligne directe entre La Réunion et la Chine ainsi que l’augmentation des capacités en sièges entre La Réunion et Chennaï vont permettre à notre destination d’attirer encore plus de touristes internationaux en 2017″, poursuit-il. Et preuve de l’attractivité de l’île vers les nouveaux marchés, « nous observons que 39,1 % des touristes extérieurs (179 180 touristes) sont venus à La Réunion pour la première fois », précise Willy Ethève.

Concernant le profil des touristes, « les touristes de loisirs constituent notre principal fonds de commerce ». En 2016, ceux-ci représentent 396 795 touristes, soit une hausse de 10,5 % par rapport à 2015. Le tourisme de loisirs est divisé en deux parties: le tourisme d’agrément et le tourisme affinitaire. Le tourisme d’affaires se porte également bien, avec une hausse de 5,5%, soit 52 457 touristes en 2016. La durée moyenne des séjours par touriste s’établit à 17,8 jours: 18,3 jours pour les touristes de loisirs (affinitaires : 21,4 jours ; agrément 16,4 jours) et 13,3 jours pour les touristes d’affaires.

La Réunion mise sur la diversité de ses paysages: plages, montagnes, vallées, rivières,... ©DR

La Réunion mise sur la diversité de ses paysages: plages, montagnes, vallées, rivières,… ©Georges Depriester

Le mode d’hébergement principal des touristes se situe « chez les parents et amis ». En 2016, 224 076 touristes ont adopté ce mode d’hébergement soit une progression de 11% par rapport à 2015. Dans les modes d’hébergements marchands, l’hôtellerie progresse très légèrement de 0,4 % avec 101 241 touristes. Les locations, avec 66 561 touristes, progressent de 0,4 % également. A noter que les dépenses relatives à l’hébergement représentent 41,7% des dépenses globales des touristes, soit 133,7 millions d’euros. « Le poste relatif à la location de voiture (55 millions d’euros) représente 16,9 % des dépenses globales » et « les dépenses relatives à la restauration représentent 15,8 % et s’élèvent à 51,3 millions d’euros », détaille l’IRT.

Le tourisme de croisière dans le viseur

« Notre objectif est d’atteindre 50000 passagers en 2020″, a annoncé Pascal Viroleau, Président de l’association Îles Vanille dont l’activité principale est le développement du tourisme de croisière entre ses membres: La Réunion, l’Île Maurice, Madagascar, Les Comores, Mayotte et les Seychelles. « En 2016, nous étions à près de 30 000 passagers accueillis ». Avec ce bilan 2016 positif, Stéphane Fouassin, Président de l’IRT, ne cache pas sa satisfaction. « Je suis particulièrement heureux de mon premier exercice où il a été question dans un premier temps de la mise en place d’une nouvelle feuille de route avec des objectifs précis en termes de recettes touristiques » déclare-t-il, « pour y parvenir, nous avons retenu 3 orientations claires : la création d’une marque touristique territoriale, fixer, tenir et amplifier notre stratégie sur les marchés et mettre en scène les produits de notre destination ». « Nous avons procédé à une réorganisation de la structure IRT afin d’atteindre plus rapidement nos objectifs », précise-t-il.

Du côté des touristes, La Réunion continue à séduire: 98,5 % des touristes se déclarent satisfait ou très satisfaits de l’accueil en général, 98,4 % se déclarent satisfaits ou très satisfaits de la qualité de la destination, plus de 97 % se déclarent satisfaits ou très satisfaits des loisirs et de la restauration et plus de 96 % se déclarent satisfaits ou très satisfaits de l’hébergement. « Le rapport qualité/prix reste au-dessus de la moyenne, avec 63 % des touristes se déclarent satisfaits ou très satisfaits », conclut Willy Ethève. Pour précision, les données de l’enquête de fréquentation 2016 sont les résultats d’enquêtes menée aux aéroports de La Réunion par le bureau d’études MTA, spécialisé dans l’univers du transport aérien depuis 1992, travaillant principalement dans l’Hexagone, en Europe et dans la zone Caraïbes.

Bilan de la fréquentation touristique 2016 à La Réunion

©IRT

©IRT

Le Piton de la Fournaise, actuellement en éruption, est une des attraction phare de La Réunion ©Jonathan Payet

Le Piton de la Fournaise, actuellement en éruption, est une des attraction phare de La Réunion ©Jonathan Payet

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data