Wallis et Futuna : L’aéroport de Wallis-Hihifo débloqué

No Comment

Après dix jours de blocage, un protocole d’accord a été signé, ce mercredi matin (heure locale), entre les représentants de l’Etat et les coutumier. Le blocage, qui a débuté le 22 novembre, a isolé l’archipel pendant plus d’une semaine.

Le blocage de l’aéroport de Wallis-Hihifo aura duré dix jours et se sont plus d’un millier de passagers qui n’ont pu ni débarquer, ni décoller de Wallis et Futuna. Le protocole a été signé en fin de matinée (heure locale) et dans la foulée, la piste a été libérée dans l’après-midi. Autour de cet accord, le Préfet, le Président de la Commission permanente pour l’Assemblée territoriale et les coutumiers de la Grande Chefferie de Hihifo s’était déjà réunis mardi après-midi, pour une première rencontre depuis le début du conflit. Naturellement, l’accord porte sur le déblocage de la piste, bloquée depuis le dimanche 22 novembre. Le protocole entérine également le référé qui condamnait les chefs coutumiers à une astreinte de 100 000 Fcfp (environ 1 000 euros) par jour. Point essentiel, le protocole d’accord a débouché sur une convention concernant l’emploi sur la zone de l’aéroport, une convention qui devrait être discutée pendant les prochains trois mois. Une victoire pour les habitants du village de Hihifo qui bloquaient l’aéroport en raison de leur mise à l’écart. Ils réclamaient que deux personnes du village soient embauchées par l’aviation civile. Les coutumiers satisfait n’ont pas oublié de s’excuser auprès de la population.

La compagnie Aircalin, qui assure les rotations internationales et domestiques de Wallis et Futuna, pourra reprendre ses vols en direction de l'archipel ©Air Valid

La compagnie Aircalin, qui assure les rotations internationales et domestiques de Wallis et Futuna, pourra reprendre ses vols en direction de l’archipel ©Air Valid

Du côté de la compagnie Aircalin, qui assure les rotations avec la Nouvelle-Calédonie mais aussi les rotations domestiques, on s’active à rattraper toutes les heures de vols perdues. Un vol ralliant l’aéroport international de la Tontouta (Nouvelle-Calédonie) à Wallis a été prévu dès mercredi soir. Le trajet retour a été programmé le jeudi matin à 6h05. Au total, ce sont trois rotations La Tontouta-Hihifo-La Tontouta qui sont prévues de jeudi à vendredi. Le déblocage de l’aéroport de Hihifo intervient un jour après le communiqué de Georges Pau-Langevin, Ministre des Outre-mer, qui « condamnait lourdement ces agissements, lourds de conséquence pour nos concitoyens de Wallis et Futuna ». Interrogée hier à sa sortie du Conseil des Ministres, Georges Pau-Langevin reconnaissait « la légitimité de la demande des coutumiers » mais jugeait « regrettable » le blocage de l’aéroport de Wallis-Hihifo. Nul doute que ses deux interventions ont permis de faire bouger les lignes entre les deux partis. La Ministre n’a pas omis de salué le rôle du député Napole Polutele qui s’est « investit pour essayer de rapprocher les points de vue et trouver des solutions ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment