Wallis et Futuna : L’aéroport bloqué

No Comment

Plus aucune liaison aérienne n’est assurée entre la Nouvelle Calédonie et Wallis et Futuna. Aircalin, qui assure les liaisons entre les deux Collectivité, a été forcé de supprimer son vol ce lundi. La piste est bloquée par les habitants du village de Hihifo où se situe l’aéroport.

Depuis dimanche après-midi, une vingtaine d’habitants du village de Hihifo bloquent l’aéroport de Wallis et Futuna, première porte de l’île, rapporte les Nouvelles Calédoniennes. Hier, la compagnie Aircalin n’a pas pu assurer sa rotation. Les 372 passagers prévus ont été redirigés sur le vol de mercredi, en espérant que le conflit soit entre temps résolu. Les habitants du village et l’autorité coutumière du district de Hihifo demande l’embauche de deux personnes issues du village par l’aviation civile, qui gère l’aéroport. Ils appuient leur demande du fait que l’aéroport soit installé sur un foncier coutumier et réclament donc un dédommagement. Pour l’heure, aucun passager ne peut sortir ou entrer à Wallis et Futuna. Les liaisons domestiques entre les deux îles, également assurées par Aircalin, sont aussi bloquées. Sur ces petits territoires insulaires, les infrastructures aéroportuaires sont les principales portes d’entrées et ressources économiques.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment