Sécurité en Guadeloupe : Les 70 gendarmes mobiles déjà sur le terrain

No Comment

©Prefecture de Guadeloupe

Les quatre escadrons de gendarmerie promis jeudi dernier par le Ministre de l’Intérieur sont arrivés ce dimanche. Ils ont été accueillis par le préfet de Guadeloupe Jacques Billant et certains élus locaux.

« La situation exige des mesures immédiates pour renforcer notre présence dans la zone de sécurité prioritaire, là où les faits les plus graves sont régulièrement commis et là où les Guadeloupéens l’attendent le plus. Votre présence à partir de demain (ce lundi) sur le terrain renforcera notre potentiel d’actions sur l’ensemble de l’archipel », tel a été le message adressé par le Préfet de la Guadeloupe aux 70 gendarmes mobiles. Ces renforts supplémentaires ont été déployés sur le territoire quatre jours après l’annonce du ministre de l’Intérieur,Bernard Cazeneuve. Une annonce consécutive à l’agression mortelle d’un lycéen de15 ans à la sortie de son lycée, aux Abymes.

Lors de son discours d’accueil, le préfet de la Guadeloupe a rappelé le contexte de cet envoi de renforts supplémentaires. « Le niveau de la délinquance en Guadeloupe est très sévère et la violence s’est aggravée au cours de ces derniers mois, a commenté le préfet : on dénombre ainsi 19 homicides depuis le début de l’année et 900 vols avec armes dans les 12 derniers mois. L’utilisation des armes à feu est très importante. La zone de sécurité prioritaire, c’est-à-dire l’agglomération pointoise, est la plus touchée (…)», a précisé Jacques Billant. Si l’affectation de ces nouvelles forces de l’ordre en Guadeloupe« a été ordonnée sans délai », la durée de cette mission reste encore floue. Bernard Cazeneuve le ministre de l’Intérieur est attendu dans le département du 1er au 3 octobre prochain.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment