Moustiques en Outre-mer : L’Institut Pasteur lance une vaste enquête sur les épidémies transmises par les moustiques en Guyane

No Comment

Dès ce lundi 29 mai et durant trois mois, 16 enquêteurs vont sillonner la Guyane pour interroger 2 500 habitants dans le cadre d’une enquête épidémiologique.

Alors que la Nouvelle-Calédonie connait sur son territoire une épidémie de dengue qui a causé plusieurs décès, l’ Institut Pasteur lance en Guyane dès aujourd’hui une grande enquête intitulée « EPI-ARBO » (Épidémiologie des Arboviroses en Guyane). L’objectif est d’estimer le plus précisément possible le nombre de personnes infectées ces dernières années par les Arbovirus présents en Guyane : Dengue, Chikungunya et Zika. Pour réaliser cette enquête, un questionnaire d’une quinzaine de minutes sera proposé à 2500 guyanais, ainsi qu’un prélèvement sanguin « afin d’identifier les Arbovirus avec lesquels ils ont déjà été en contact », précise l’Institut Pasteur.

« Une fois l’étude terminée, il sera possible de décrire l’ampleur des épidémies qui ont touché la Guyane et de mieux comprendre la façon dont elles se sont propagées dans le département. Les résultats obtenus devraient alors permettre de prédire et de contrôler plus efficacement les prochaines épidémies », souligne l’Institut Pasteur.  En 2016, la Guyane a connu une épidémie de Zika. Elle a touché plus de 10 000 personnes dont 1105 femmes enceintes.

 

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment