Lutte anti-moustique : Les pneus pour lutter contre les gîtes

No Comment

L’innovation nous vient de Nouvelle-Calédonie, où l’entreprise Aedes System vient de créer un filtre à gouttières à base de granulats de pneus recyclés : l’Aglostic. Le principe ; laisser passer l’eau, mais pas les moustiques. Et donc, pas d’eau stagnante, pas de larves.

Rappelons-le, l’Organisation Mondiale de la Santé a décrété ce lundi que la lutte contre le virus du Zika est une urgence de santé publique d’ordre mondiale, tandis que la dengue continue également son expansion. Après la méthode fruit de l’arbre à pain et l’aspirateur écologique, voici une nouvelle technique éco-friendly qui nous vient tout droit de Nouvelle-Calédonie : l’Aglostic. L’entreprise Aedes System (qui porte bien son nom) vient de créer ce filtre à base de granulats de pneus recyclés permettant de filtrer l’eau des gouttières et éviter l’eau stagnante, ce qui permet par la même occasion d’éviter le développement des larves de moustiques. En effet, les gîtes à moustiques (ou lieux privilégiés de ponte) se font dans de l’eau stagnante ; pneus abandonnés, gouttières, flaques,… Aidée par Aliapur, une société experte dans la valorisation des pneus usagers, Aedes System aura mis 18 mois à étudier le procédé.

Interrogé par La Tribune, le directeur R&D d’Aliapur, Jean-Philippe Faure, explique, « nous les avons aidé das la qualification plus précise du produit et dans son évolution : forme du filtre, taille des granulats, choix du liant, résistance mécanique, vitesse d’infiltration et d’écoulement des eaux, absence de risques sanitaires,… ». Cette longue étude aura permis de « démontrer l’intérêt du système, son bon fonctionnement et sa durabilité ». Jean-Philippe Faure n’est pas peu fier d’avoir prêté main forte à Aedes System, les pneus abandonnés étants un des principaux gîtes privilégiés à moustiques. Le procédé est aussi simple que son évidente insertion dans le développement durable. « il s’agit de « pains » de différentes largeurs qui s’insèrent dans les gouttières. Ils s’adaptent aux conduits les plus courants et ne coûte qu’une dizaine d’euros ». Installé en quelques secondes, le filtre est résistant aux UV et est assorti d’un « garantie décennale ». Ajouter à cela un entretien moindre, tant pour le filtre que pour la gouttière. En bref, un système innovant, simple et tout bénef’.

L'Aglostic est fabriqué à partir de granulats de pneus usagers. Une méthode durable et écologique ©Aliapur

L’Aglostic est fabriqué à partir de granulats de pneus usagers. Une méthode durable et écologique ©Aliapur

Il ne faudra pas attendre longtemps avant que les filtres anti-moustiques d’Aedes System et Aliapur débarquent dans nos Outre-mer. Aliapur s’occupera du marché France et Antilles tandis qu’Aedes System se concentrera sur le marché calédonien. Pour les autres, pas de panique, Jean-Philippe Faure affirme, « nos premiers contacts dans les autres DROM-COM sont excellents car les acteurs locaux connaissent bien la problématique (…). Nous allons donc privilégier le marché ultra-marin dans un premier temps ». Dans tous les cas, les virus transmis par les moustiques-tigres, en pleine expansion, auront au moins suscité l’innovation et le développement de techniques durables et écologiques. De quoi lutter contre les moustiques responsables de la dengue, du chikungunya et de la récente épidémie de Zika en étant éco-responsables et soucieux de l’environnement.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment