L’épidémie de dengue fait deux nouvelles victimes en Nouvelle-Calédonie

No Comment

©James Gathany

L’épidémie de dengue a fait deux nouvelles victimes en Nouvelle-Calédonie, portant à cinq le nombre de décès dus à la maladie depuis début janvier, a annoncé jeudi le gouvernement local.

Une femme de 82 ans et un homme de 71 ans, résidant à Nouméa, et qui étaient fragilisés par des pathologies antérieures, ont succombé à la dengue de type 1, a précisé l’exécutif dans un communiqué. La dengue, maladie transmise par le moustique Aedes Aegypti, a déjà tué trois jeunes femmes en février et mars. Elles étaient âgées de 25 à 40 ans et n’avaient pas d’antécédents médicaux. La Nouvelle-Calédonie a également été « émue » du cas d’une jeune femme contaminée par le virus en décembre, qui a développé une neuropathie optique aiguë inflammatoire la rendant quasiment aveugle.

Depuis l’été austral, la Nouvelle-Calédonie est confrontée à une épidémie de trois des quatre sérotypes de la dengue, affection virale qui peut être mortelle si elle prend une tournure hémorragique, ou si elle s’attaque à des organes vitaux. Les autorités ont déclaré l’état d’épidémie début janvier et ont mis en place des mesures d’urgence pour prévenir la maladie et lutter contre les gites larvaires de moustiques, tandis qu’une unité spéciale de soin a été ouverte au centre hospitalier de Nouméa. La dernière grave épidémie de dengue en 2003 avait fait 19 morts.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment