Guyane: affluence au premier jour de réouverture du guichet de la Croix Rouge pour demandeurs d’asile

No Comment

©LeKotidien

Le guichet de pré-accueil pour demandeurs d’asile de la Croix-Rouge de Cayenne a connu une forte affluence jeudi, à l’occasion de sa réouverture après une fermeture de trois mois, a annoncé vendredi le directeur de la Croix-Rouge en Guyane, Olivier Kleitz.

En tout, 554 personnes se sont présentées jeudi devant le nouveau local, redimensionné, a précisé Olivier Kleitz. « Nous n’avions jamais dépassé le traitement de 200 personnes par jour jusqu’à notre fermeture en août. Mais après trois mois d’attente, il est normal qu’il y ait une sorte de rattrapage d’où cet afflux », a-t-il ajouté.

La Croix-Rouge assure par délégation un service de pré-accueil qui fixe un rendez-vous ultérieur aux demandeurs d’asile au guichet unique de la préfecture qui a également réouvert jeudi. Les deux guichets étaient fermés depuis fin août. Le préfet avait invoqué une incapacité de ses services à faire face à une hausse très importante des demandeurs d’asile. Il avait souligné qu’« une population, quasi exclusivement haïtienne, fait un usage opportuniste, abusif, de la demande » et que son dispositif n’était « plus calibré ». « 4.687 demandes ont ainsi été enregistrées de janvier à août 2016″, avait noté le 7 novembre un juge des référés du Conseil d’État saisi notamment par la Cimade pour protester contre cette fermeture. Cela représente trois fois le chiffre sur la même période en 2015 et huit fois celui de la période correspondante en 2014. « L’ensemble des circonstances » ayant abouti à cette fermeture « ne fait pas apparaître de méconnaissance grave et manifeste des obligations de caractère général qu’impose le respect du droit d’asile », avait conclu le juge du Conseil d’État en rejetant la requête de la Cimade.

20160920-haitimigrants-6

4.687 demandes ont ainsi été enregistrées de janvier à août 2016 ©DR

Lors de la fermeture des guichets d’accueil, Olivier Kleitz avait indiqué au site Guyaweb que la Croix-Rouge dispose d’« un dispositif de pré-accueil qui est armé pour recevoir environ 40 personnes par jour ». « Or, on en a entre 150 et 200 quotidiennement », avait-il précisé.

Avec AFP.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment