Chikungunya : Le CHU de Martinique recherche des volontaires pour tester un vaccin

No Comment

© Kenzo Tribouillard / AFP

Une phase d’expérimentation sur un vaccin contre le chikungunia a été lancée au CHU Pierre Zobda Quitman. L’établissement de santé recherche  entre 20 et 50 volontaires.

 Après une expérimentation en  Guadeloupe, c’est au tour du CHU de la Martinique de lancer un appel à candidatures. L’établissement médical recherche une cinquantaine de patients martiniquais afin de procéder à la deuxième phase de tests avant la mise en circulation d’un nouveau vaccin contre le virus du chikungunya. Un programme d’essais va débuter début juillet au sein du Centre d’investigation clinique (CIC) du CHUM. Pour cela, les volontaires doivent répondre à des critères bien précis : être âgés entre 16 et 60 ans, être en bonne santé et n’avoir jamais contracté le virus. Cette phase d’expérimentation correspond à une grande campagne de recherche sur un vaccin lancé par l’Institut national de la Santé aux Etats-Unis. 

« Nous avons toutes les raisons de penser que ce vaccin est efficace », affirme le Dr  André Cabié, chef du service maladies infectieuses du CHUM à France-Antilles Martinique. Les participants se verront administrer deux injections de ce vaccin expérimental dans un intervalle d’un mois et seront suivis durant une période d’un an et demi. 

 

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment