Affaire CASBT: Victime d’un malaise, Lucette Michaux-Chevry hospitalisée à l’issue de sa garde-à-vue

No Comment

© REUTERS/Régis Duvignau.

L’ancienne ministre Lucette Michaux-Chevry, entendue pour des faits de détournements de fonds présumés, a été hospitalisée au centre hospitalier de Basse-Terre  suite à un malaise.

Lucette Michaux-Chevry, placée en garde à vue depuis mercredi matin dans le cadre d’une enquête sur des détournements de fonds présumés, a fait un malaise vers 20 heures dans le bureau du juge. Elle a été prise en charge par les sapeurs-pompiers vers le centre hospitalier de Basse-Terre. Conséquence, l’interrogatoire de Lucette Michaux-Chevry a été suspendu et toutes les procédures qui y sont liées.  L’élue guadeloupéenne, âgée de 88 ans, qui préside la communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbe (ex-CASBT), faisait l’objet d’une audition dans le cadre «d’une commission rogatoire du juge d’instruction de Basse-Terre» qui concerne l’institution qu’elle préside. L’affaire CASBT instruite depuis 2016,  avait abouti à trois mises en examen en janvier, indique Samuel Finielz, procureur de la République de Basse-Terre.

Perquisitions à la communauté d’agglomération

L’ancienne ministre avait été placée en garde à vue aux Abymes, dans les locaux de la police judiciaire, et entendue pour des faits présumés de «détournement de fonds publics, association de malfaiteurs, escroquerie en bande organisée, prise illégale d’intérêts, faux et usage de faux de documents administratifs», ajoute le procureur de le République. Selon une source proche du dossier, confirmant une autre information de RCI, «des perquisitions» ont été menées dans les locaux de la communauté d’agglomération, à Basse-Terre, mardi, «tout comme d’autres opérations de police judiciaire ces derniers temps. Selon RCI, «une femme, chef d’entreprise proche de Lucette Michaux Chevry», aurait été placée en garde à vue, mardi.

Avec AFP

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment