Affaire CASBT: Lucette Michaux-Chevry placée en garde-à-vue durant 24 heures

1 Comment

© Gérard Cercles/AFP

Depuis ce matin (8H30 locale), la présidente de la Communauté d’agglomération du Sud Basse-Terre est auditionnée par les enquêteurs du pôle financier de la police judiciaire. 

Depuis le début de l’investigation il y a un an, c’est la première fois que Lucette Michaux-Chevry est entendue pour prise illégale d’intérêt, faux et usage de faux de documents administratifs. En février dernier, plusieurs fonctionnaires avaient fait l’objet d’une garde-à-vue dont Fred Madinécouty, le directeur général des services et proche collaborateur de Lucette Michaux-Chevry. Dans ce dossier, es chefs d’accusation sont multiples: « détournement de fonds publics, association de malfaiteurs, escroquerie en bande organisée et blanchiment en bande organisée ». En attendant les conclusions de cette enquête de la DIPJ, ces personnes sont présumées innocentes.

L’ancienne maire de Basse-Terre a déjà été auditionnée dans de nombreuses affaires politico-judiciaires dans le cadre de ses différentes fonctions. Cependant, elle n’a jamais été poursuivie. Un appel à soutenir celle qu’on surnomme « la dame de fer » a été lancé par sms, d’après RCI Guadeloupe.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

1 Commentaire

  1. Titi

    à 88 ans on devient moins agile apparemment