Numérique en Outre-mer : Les utilisateurs ultramarins toujours plus connectés

No Comment

Selon une étude de l’Agence digitale « We are Social », la Nouvelle-Calédonie est la collectivité ultramarine ayant le plus fort taux de pénétration d’Internet.

L’agence digitale « We are Social » a récemment publié son étude annuelle sur l’usage des nouvelles technologies dans le monde. Le « Digital Yearbook 2016 » s’intéresse au nombre d’internautes, internautes mobiles, utilisateurs actifs sur les réseaux sociaux, à la croissance annuelle de ces données, aux types de terminaux utilisés, au temps passé sur Internet et sur les réseaux sociaux, et aux réseaux sociaux les plus populaires. Mais pour la première fois, le document inclut des données sur les différents territoires en Outre-mer. Ainsi, on apprend que la Nouvelle-Calédonie est la collectivité ayant le plus fort taux de pénétration d’Internet : près de 9 habitants sur 10 disposent de ce moyen de communication. Elle est ensuite suivie de la Martinique  (77%) et de Saint-Pierre-et- Miquelon (71%). L’étude révèle également, malgré une population inférieure à celle de Réunion et de la Guadeloupe, Mayotte est autant connectée que ces deux derniers départements. Une belle avancée pour ce territoire qui s’est doté du haut-débit seulement en 2012.Toutefois, certaines collectivités ultramarins ne connaissent une couverture d’Internet différente. C’est le cas de Wallis-et-Futuna et de la Guyane qui ont un taux de pénétration d’internet respectif de 27 et 34 %. Des résultats qui peuvent changer car le gouvernement vient de lancer des appels d’offres pour déployer la 4G en Outre-mer.

 

Données chiffrées de l'utilisation d'internet en Outre-mer ©Megazap

Données chiffrées de l’utilisation d’internet en Outre-mer ©Megazap

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment