Wallis et Futuna: David Vergé, nouveau Président de l’Assemblée territoriale

No Comment

David Vergé lors des Législatives de 2012 ©DR

L’élection du Président de l’Assemblée territoriale de Wallis et Futuna, renouvelée lors des élections territoriales du 26 mars, a eu lieu ce mardi 4 avril. David Vergé, tête de liste de Wallis et Futuna Ensemble, a été élu par 11 voix sur 20.

Sur les 20 élus que compte l’Assemblée territoriale de Wallis et Futuna, 11 étaient présents pour l’élection de son nouveau Président, ce mardi 4 avril. Et c’est donc David Vergé qui a reçu le vote unanime des 11 élus présents. Né dans l’Aisne, David Vergé avait été élu député de Wallis et Futuna en 2012. Il était alors soutenu par la fédération locale UMP mené par Victor Brial, personnalité politique bien connue à Wallis et Futuna. David Vergé perdra néanmoins son mandat début 2013 sur décision du Conseil Constitutionnel et pour irrégularités dans le financement de sa campagne. Il sera remplacé par l’actuel député Napole Polutele.

Avec les élections territoriales du 26 mars dernier, 9 nouveaux élus, sur 20, font pour la première fois leur entrée dans l’hémicycle territorial. Parmi ces élus, Lavinia Tagane, 26 ans, également benjamine de l’Assemblée, avait fait sa campagne sur le thème de la jeunesse. Concernant la représentativité des femmes, on en compte deux de plus que lors des dernières élections en 2012, soit 6. A noter que le chef du village de Mata Utu, chef-lieu de Wallis et Futuna, a pris la tête de la circonscription de Hahake et siège pour la première fois à l’Assemblée. Enfin, l’ancien Président de l’Assemblée territoriale Mikaele Kulimoetoke est réélu, toujours dans la circonscription de Hahake.

L’Assemblée territoriale de Wallis et Futuna: Quelles compétences ? 

A Wallis et Futuna, le Président de l’Assemblée territoriale est élu chaque année « et ce, immédiatement après l’ouverture de la session budgétaire ou après l’ouverture de la session qui suit le renouvellement intégral ou partiel de l’Assemblée ». L’Assemblée territoriale vote le budget de la collectivité et délibère dans plusieurs domaines: le statut civil coutumier, l’agriculture, l’élevage, la pêche, les transports (intérieurs, maritimes et aériens), la réglementation du transport terrestre et le code territorial du sport. Toutes les délibérations votées sont toutefois soumises à l’approbation du Préfet, chef exécutif du territoire. L’Assemblée territoriale de Wallis et Futuna est également consulté dans le domaine minier.

Pour les élections territoriales, Wallis et Futuna compte 5 circonscription: Mua, Hahake, Sigave, Hihifo et Alo. L’Assemblée territoriale de Wallis et Futuna a été instituée par la loi du 29 juillet 1961, qui confère à Wallis et Futuna le statut de territoire français d’Outre-mer. La première élection territoriale a eu lieu de 4 mars 1962.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment