Présidentielle 2017: Après la Nouvelle-Calédonie, Louis Aliot en Polynésie française

No Comment

©Lucie Rabréaud / Radio 1 Tahiti

Le Vice-président du Front national et compagnon de Marine Le Pen, Louis Aliot, est actuellement en Polynésie française après un passage par la Nouvelle-Calédonie. Il doit y rencontrer des élus, sympathisants et chefs d’entreprises et présenter le programme du Front national pour la Polynésie française ce lundi. 
Après Marine Le Pen à La Réunion et Mayotte, le Front national poursuit sa campagne dans les Outre-mer. Après son passage en Nouvelle-Calédonie, Louis Aliot est arrivé en Polynésie française ce vendredi 2 décembre, accueilli par Eric Minardi, représentant du FN en Polynésie. Sur place jusqu’au mercredi 7 décembre, Louis Aliot doit rencontrer des maires de l’archipel des Tuamotu, des sympathisants sur l’île de Moorea et déjeuner avec des chefs d’entreprises. Néanmoins, aucun tenor politique de la Polynésie française ne le rencontrera lors de son séjour: Edouard Fritch, Gaston Flosse et Oscar Temaru étant en déplacement. Louis Aliot a toutefois admis que la candidature d’Oscar Temaru à la Présidentielle de 2017 est « intéressante ». « Pour une fois qu’il y a un candidat de l’outre-mer à la présidentielle, je trouve ça très bien », a-t-il souligné au micro de Radio 1 Tahiti.
Lundi, Louis Aliot présentera le programme du Front national pour la Polynésie française lors d’une conférence de presse, assurant que l’Outre-mer sera replacé « au centre des préoccupations de la métropole ». Selon Eric Minardi, le Front national serait en progression en Polynésie française. Le parti d’extrême droite aurait 400 adhérents, 1 000 sympathisants et environ « 10 à 20 adhérents en plus toute les semaines ». A Mayotte et à La Réunion, Marine Le Pen était tout aussi confiante dans la progression du FN.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment