Polynésie française: Bientôt la plus grande aire marine gérée au monde ?

No Comment

©Présidence de la Polynésie française

En déplacement à Hawaii depuis le début de la semaine, le Président de la Polynésie française Edouard Fritch a annoncé la création en Polynésie française, d’ici 2020, de la plus grande aire marine gérée au monde, à l’occasion du Sommet de l’Océan Pacifique organisé par l’UICN.

Après la 10ème Conférence des dirigeants des îles du Pacifique, le Président de la Polynésie française a participé au Sommet de l’Océan Pacifique dans le cadre du congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), inauguré jeudi matin à Hawaii. Dans un discours, Edouard Fritch a annoncé sa volonté de faire de la Polynésie française, et de ses 5 millions de km² de Zone économique exclusive (ZEE), la plus grande aire marine gérée au monde à l’horizon 2020. En préambule, Edouard Fritch a rappelé que la Polynésie française était déjà le plus grand sanctuaire marin au monde pour les mammifères, les tortues et les requins, « mais toutes les espèces ont besoin d’être protégées et pas seulement les espèces emblématiques », a-t-il précisé. « Par respect pour notre culture et notre nature, nos pêcheries durables sont devenues un modèle de gestion des ressources communes dans la région depuis la fin des années 1990. Nous n’avons signé aucun accord de pêche avec des flottes étrangères depuis l’année 1996 et la pêche à la senne est interdite partout dans notre ZEE ».

Par voie de communiqué, la Présidence de la Polynésie française a ajouté que le concept d’aire marine gérée –en opposition à l’aire marine protégée défendue par l’archipel des Australes– « est particulièrement adapté » à la Polynésie, permettant « à la fois la gestion des ressources par et pour la population ». Répondant au nom de Tainui Atea, cette aire marine gérée trouve un écho particulier une semaine après l’annonce de Barack Obama concernant l’élargissement du Monument marin national Papahānaumokuākea, qui devient ainsi la plus grande aire marine gérée, pour le moment. Néanmoins, le Président polynésien rappelle dans son discours que la future aire marine gérée polynésienne de 5 millions de km², aussi vaste que l’Europe, représente « largement plus que les 1,5 million de Km2 pour l’extension de la réserve marine, annoncée la semaine dernière par le président américain Barack Obama, à Hawaii ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment