Nouvelle-Calédonie: Le gouvernement distribue 2,5 millions d’euros aux communes

No Comment

©DR

Dans le cadre du Pulse (plan d’urgence local de soutien à l’emploi), le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a adopté un arrêté attribuant près de 300 millions de francs pacifique, soit environ 2,5 millions d’euros, à treize communes du territoire.

Pour « soutenir l’investissement des communes » et par la même occasion l’emploi du BTP, le gouvernement calédonien distribuera 2,5 millions d’euros à treize communes calédoniennes, équitablement réparties sur les provinces du territoire : cinq communes du sud, une des îles et sept au nord, dont deux situées sur la côte Est de la Nouvelle-Calédonie, la moins développée.

« Ces crédits, doivent accompagner les projets d’investissements des communes susceptibles de démarrer d’ici à la fin de l’année 2016 », précise le porte-parole du gouvernement, Philippe Dunoyer. Au total, dix-huit projets ont été identifiés (voir encadré). Cette aide à l’investissement, directement injectée dans l’économie en faveur du secteur du BTP, correspond à une enveloppe de crédits de paiement disponibles, votée au budget supplémentaire 2016, ainsi qu’à la mise en place du Pulse.

Les projets des communes :

Canala : travaux de revêtements routiers (36 millions de francs / 301 684 euros).

Dumbéa : aménagement du « Parcours du cœur » (30 millions de francs / 251 403 euros).

Farino : réhabilitation du plateau sportif (5 millions / 41 900 euros) et élargissement du pont Alpi (5 millions / 41 900 euros).

Houailou : construction d’abribus à Poro et à Doneva (4 millions de francs / 33 520 euros) et création d’une route à Nessakouya (5,2 millions de francs / 43 576 euros).

Kaala-Gomen : réfection des trottoirs du village (7 millions de francs / 58 660 euros) et construction de deux préaux (14 millions de francs / 117 321 euros).

Koumac : aménagement d’un skate-park (5,9 millions de francs / 49 442 euros) et réfection de la chaussée de la route d’accès au vieux village de Tiébaghi (6,5 millions de francs / 54 470 euros).

Lifou : construction des annexes de la mairie (42 millions de francs / 351 965 euros).

Moindou : rénovation d’un dock (7 millions de francs / 58 660 euros).

Mont-Dore : travaux de revêtements routiers (24 millions de francs / 201 123 euros).

Nouméa : travaux pour la liaison Cherrier-Artigue (30,3 millions de francs / 235 917 euros).

Païta : travaux urgents de réfection de chaussées (12 millions de francs / 100 561 euros).

Pouébo : travaux de réfection de la route municipale n° 86 (23,4 millions de francs / 196 095 euros).

Poya : construction d’un plateau sportif (40,4 millions de francs / 338 557 euros).

Répartition des communes :

Province Sud : Nouméa, Mont-Dore, Dumbéa (et par extension Dumbéa-sur-mer), Païta et Farino. Ces communes sont non-indépendantistes. Nouméa et Mont-Dore, les communes les plus peuplées de Nouvelle-Calédonie, bénéficient d’enveloppes importantes. A noter que Dumbéa accueille le Médipôle.

Province des Îles : Lifou reçoit la plus importante enveloppe et est la seule commune des îles à en recevoir. Elle est le chef-lieu de la Province des Îles, à gestion indépendantiste.

Province du Nord : Canala, Houailou, Kaala-Gomen, Koumac, Moindou, Pouébo, Poya. Pour ces communes à majorité
indépendantiste, il s’agit surtout de travaux d’infrastructures.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment