Najat Vallaud Belkacem en Polynésie française: Le programme de la ministre

No Comment

©Patrick Kovarik / AFP

L’information avait été révélée en août par la chaîne polynésienne TNTV. La ministre de l’Education nationale Najat Vallaud Belkacem sera en déplacement officiel du 20 au 24 octobre en Polynésie française, puis à partir du 24 au soir en Nouvelle-Calédonie. Son programme en Polynésie est déjà connu et d’importantes annonces sont attendues.

La ministre de l’Education nationale arrivera en Polynésie française le jeudi 24 octobre au soir. Dès vendredi matin, elle passera par le traditionnel dépôt de gerbe au Monument aux Morts, sur l’Avenue Pouvanaa a Oopa à Papeete. Dans la foulée, Najat Vallaud Belkacem prendra l’avion pour l’île de Huahine où elle visitera l’unique collège numérique de la Collectivité. De retour à Papeete dans l’après-midi, elle visitera un autre collège, d’éducation prioritaire cette fois-ci, dans la commune de Papara, et qui propose des formations en défense et sécurité. Elle rencontrera également dans la même journée les chercheurs et étudiants de l’Université de la Polynésie française.

Le lendemain, la ministre se rendra dans la commune de Pirae, administrée par le Président de la Polynésie française, afin de rencontrer les élèves du Lycée du Taaone qui a ouvert en août dernier sa première classe préparatoire aux grandes écoles. Ce Lycée dispose également d’un internat pour les collégiens et lycéens des îles éloignées. Une spécificité polynésienne que la ministre pourra prendre en compte. Direction ensuite la commune de Faa’a, administrée depuis 1986 par l’indépendantiste Oscar Temaru. Najat Vallaud Belkacem y découvrira le lycée professionnel, où un internat est en cours de construction, et ses projets pédagogiques spécifiques dans les secteurs industriels et tertiaires. Elle passera également par le Centre des métiers d’Arts (CMA).

Samedi 23, la ministre de l'Education se rendra sur l'atoll de Rangiroa où elle touchera une des problématiques de l'éducation en Polynésie: l'éloignement et l'isolement des îles ©DR

Samedi 23, la ministre de l’Education se rendra sur l’atoll de Rangiroa où elle touchera une des problématiques de l’éducation en Polynésie: l’éloignement et l’isolement des îles ©DR

Dans la même journée, la ministre s’envolera pour l’atoll de Rangiroa, dans l’archipel des Tuamotu. La ministre touchera ainsi de près la problématique de l’éloignement, l’isolement des îles et les conditions d’internat auxquelles les élèves sont confrontés dès le plus jeune âge. Une visite d’un collège REP et d’un CETAD à Rangiroa est aussi prévue. La ministre rentrera sur l’île principale de Tahiti où l’attendra le Président polynésien Edouard Fritch pour la signature de la convention de l’éducation, suivie d’une conférence de presse. A noter que l’éducation est une compétence partagée entre la Polynésie française et l’Etat. Selon Tahiti-Infos, la ministre de l’Education nationale passera un dimanche plus calme avant de s’envoler pour la Nouvelle-Calédonie.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment