La Réunion: La CGPME change de nom et « se donne un nouvel élan »

No Comment

©DR

Ce samedi 11 février, la CGPME La Réunion a tenu son Conseil d’administration. En 2017, « la CGPME Réunion change de nom et d’identité visuelle et devient CPME Réunion », et « se donne un nouvel élan à l’aube d’une année cruciale » annonce-t-elle dans un communiqué.

« Un nom plus court, plus direct, répondant à une nouvelle dynamique qui affirme les valeurs portées par la Confédération », explique la CPME Réunion. Surtout, la Confédération veut compter dans une « année cruciale » et « placer les préoccupations des PME au cœur de l’élection présidentielle ». Pour cela, la CPME Réunion rédige actuellement « avec ses adhérents, un document de référence « Oser La Réunion 2025 » qui met en avant 7 transitions majeures à mener ». La CPME Réunion porte également deux « propositions fortes » à l’heure où « les candidats aux prochaines élections présidentielles se succèdent dans l’île ». La première concerne la mise en place d’ « un indicateur unique du taux de chômage en France », Hexagone et Outre-mer, qui « permettrait d’unir tous les territoires pour la bataille de l’emploi et de ne pas isoler les Outre-mer en plus de leur enclavement géographique ».

La seconde proposition porte sur la création d’un « Ministère de l’Aménagement et de l’Expansion de la France Océanique rattachée au Premier Ministre ». « Ce ministère aurait pour vocation de créer dans chaque espace géographique d’Outre-mer, une représentation de la politique de développement française », explique la CPME Réunion qui poursuit, « l’enjeu est de déployer l’ensemble de l’arsenal économique français, dont un des atouts majeurs est la position géographique de ses territoires océaniques ». « Nous souhaitons fixer un cap qui initierait une interaction, source de créativité, d’innovation et de conquête de nouveaux marchés », ajoute-t-elle.

©CPME

©CPME

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment