Assemblée nationale: Où siègent les député(e)s ultramarins ?

No Comment

©Patrick Kovarick / AFP

Ce mardi 27 juin s’est déroulée la Session d’ouverture de la XVème Législature à l’Assemblée nationale, avec comme point d’orgue l’élection du nouveau Président de l’Assemblée, quatrième homme de l’Etat. Pour l’occasion, Outremers360 fait le point sur les groupes parlementaires où siègeront les député(e)s ultramarins.

Après le discours du doyen de l’Assemblée nationale, Bernard Brochant, qui a présidé cette session d’ouverture de la XVème Législature, les députés présents ont procédé au vote secret du Président de l’Assemblée nationale. Sans surprise, le député François De Rugy (REM) a été élu avec 353 voix sur 543 bulletins exprimés (567 votants, 24 bulletins blancs ou nuls). Ancien député Europe Ecologie – Les Verts et ancien candidat à la primaire de la gauche, François De Rugy a assuré vouloir mener les « réformes démocratiques » portées par Emmanuel Macron: réduction du nombre de députés, introduction de la proportionnelle ou encore, égalité entre les citoyens et les parlementaires.

Qu’en est-il des groupes parlementaires où siègeront les député(e)s ultramarins ?

Du côté des LR, on retrouvera la députée de la 3ème circonscription de La Réunion, Nathalie Bassire. « Je suis fidèle à mes convictions, à mes valeurs » assure-t-elle, « cela n’empêchera pas une construction dans notre groupe (…). Nous ne pouvons pas signer un chèque en blanc ». Nathalie Bassire siègera également dans la commission des Affaires économiques, qui lui permettrait « d’être en lien direct avec La Réunion ». Nadia Ramassamy, députée de la 6ème circonscription de La Réunion, rejoindra elle aussi les bancs LR et siègera à la Commission des Affaires sociales. David Lorion, député de la 4ème circonscription de La Réunion, a également rejoint le groupe Les Républicains.

Nathalie Bassire, députée de La Réunion ©Outremers360

Nathalie Bassire, députée de La Réunion ©Outremers360

Mansour Kamardine, député de la 2ème circonscription de Mayotte et Claire Javois, députée de Saint-Martin/Saint-Barthélémy, rejoindront également les bancs LR. Claire Javois a « fait le voeux de faire partie de la Commission des Affaires sociales ». Le député mahorais, qui avait perdu son siège en 2012, s’est dit heureux de retrouver les bancs de l’Assemblée, soulignant que « Mayotte a besoin d’une voix forte pour défendre les dossiers importants ». Mansour Kamardine ne sait pour l’heure dans quelle commission il siègera. Il penche toutefois pour la commission des lois ou « à défaut la Commission des affaires sociales ». « Eventuellement, la commission des Affaires étrangères parce qu’il faut que nous ayons la possibilité d’être en contact direct avec le Quai d’Orsay avec les problèmes d’immigration notamment », ajoute-t-il.

Claire Javois, 1ère femme élue députée de Saint-Martin/Saint-Barthélémy ©Outremers360

Claire Javois, 1ère femme élue députée de Saint-Martin/Saint-Barthélémy ©Outremers360

Nouveau groupe parlementaire à l’Assemblée, « Les Constructifs » (LR-UDI, opposition plutôt proche de la majorité présidentielle), accueilleront les député(e)s Maina Sage (1ère circonscription de la Polynésie française), Nicole Sanquer (2ème circonscription de la Polynésie française), Philippe Dunoyer (1ère circonscription de la Nouvelle-Calédonie) et Philippe Gomès (2ème circonscription de la Nouvelle-Calédonie). Maina Sage « souhaite poursuivre ses travaux dans la Commission des Lois », tandis que sa collègue polynésienne devrait rejoindre celle des Affaires sociales. Comme il l’avait souligné lors de sa première arrivée à l’Assemblée nationale, Philippe Dunoyer siègera à la Commission des Lois et Philippe Gomès retrouvera la Commission des Affaires étrangères, comme lors de son premier mandat. Napole Polutele, député de Wallis et Futuna, est apparenté à ce groupe.

Maina Sage, députée de la Polynésie française ©Outremers360

Maina Sage, députée de la Polynésie française ©Outremers360

Du côté de La République en Marche!, on retrouvera les députés Olivier Serva, représentant la 1ère circonscription de la Guadeloupe, et un des benjamins de l’Assemblée nationale, Lénaïck Adam, député de la 2ème circonscription de Guyane. Ce dernier siègera à la Commission des Affaires culturelles. Et alors qu’elle a été élue députée de la 1ère circonscription de Mayotte sous l’étiquette PS, Ramalti Alti a finalement rejoint le groupe de La République en Marche!.

Lénaïck Adam, député de la Guyane et un des benjamins de cette XVème Législature ©Outremers360

Lénaïck Adam, député de la Guyane et un des benjamins de cette XVème Législature ©Outremers360

Les rangs du MoDem seront, quant à eux, rejoints par les députés ultramarins Thierry Robert (7ème circonscription de La Réunion), Justine Bénin (2ème circonscription de la Guadeloupe) et Max Mathiasin (3ème circonscription de la Guadeloupe). Justine Bénin et Max Mathiasin ont également fait le choix de leur commission nationale: les Affaires sociales pour Justine Bénin et les Affaires économiques pour Max Mathiasin.

Max Mathiasin, député de la Guadeloupe ©Outremers360

Max Mathiasin, député de la Guadeloupe ©Outremers360

Du côté du groupe parlementaire PS, qu’on appellera dorénavant « Nouvelle Gauche », on retrouve l’ancienne ministre des Outre-mer et députée de la 1ère circonscription de La Réunion, Ericka Bareigts. Elle siègera avec Hélène Vainqueur-Christophe, députée de la 4ème circonscription de la Guadeloupe, Josette Manin, députée de la 1ère circonscription de la Martinique et Serge Letchimy, député de la 3ème circonscription de la Martinique.

Ericka Bareigts, députée de La Réunion ©Outremers360

Ericka Bareigts, députée de La Réunion ©Outremers360

Autre groupe parlementaire à accueillir un bon nombre de députés ultramarins: la Gauche démocrate et républicaine (GDR). On recense dans ce groupe; Moetai Brotherson, député de la 3ème circonscription de la Polynésie française, Huguette Bello, députée de la 2ème circonscription de La Réunion, Gabriel Serville, député de la 1ère circonscription de Guyane, Bruno Nestor-Azérot, député de la 2ème circonscription de la Martinique et Philippe Nilor, député de la 4ème circonscription de la Martinique. Moetai Brotherson siègera également à la Commission des Affaires étrangères. Ce dernier s’est une nouvelle fois distingué en arborant un « lavalava » (également appelé « sulu » ou « pareu »): « C’est une façon pour moi de rappeler mon identité polynésienne », explique-t-il, « c’est un vêtement traditionnel d’apparat qui n’est pas un manque de respect. J’estime qu’il a toute sa place dans l’Hémicycle ».

Enfin, Jean-Hugues Ratenon, député de la 5ème circonscription de La Réunion, rejoindra les bancs de la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon. Jean-Hugues Ratenon a énoncé sa volonté de travailler à la Commision des Affaires sociales « afin d’améliorer les conditions de vie des Réunionnais ». Notons également les absences de Napole Polutele (divers gauche) et David Lorion (LR) lors de cette session d’ouverture.

Quelques réactions des députés ultramarins:

Nathalie Bassire:

Moetai Brotherson:

Jean-Hugues Ratenon, député de la Réunion, « prêt à travailler »

Maina Sage:

Lénaïck Adam:

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment