Après Wallis et Futuna, le Secrétaire d’Etat Sébastien Lecornu est arrivé en Polynésie française

No Comment

©Présidence de la Polynésie française

Sébastien Lecornu, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, est arrivé en Polynésie française ce lundi 11 septembre au soir. Dès le lendemain, Sébastien Lecornu a enchaîné les entretiens avec les autorités de la Collectivité, autour notamment des Assises de l’Outre-mer, de la gestion des déchets, de l’eau potable ou encore des ressources minérales.

« La Polynésie est en avance et prometteuse sur la question énergétique. On peut être fier de ce qui se passe ici », a déclaré le Secrétaire d’Etat à la Transition énergétique. « Si c’est possible ici, ça veut dire que c’est possible ailleurs », et notamment dans les autres Outre-mer. Passé les formules de politesse, le Secrétaire d’Etat est entré dans le vif du sujet avec un premier entretien avec le Président de la Polynésie française Edouard Fritch. L’occasion pour ce dernier de présenter les priorités environnementales de la Collectivité : gestion des déchets, potabilisation de l’eau, assainissement ou encore, transition écologique, indique Radio 1 Tahiti. « Pollution et eau potable coûtent cher à la collectivité et donc aux contribuables et pourraient bénéficier d’un financement de l’Etat et de fonds européens », a indiqué Edouard Fritch.

Les risques naturels sur la table des Assises de l’Outre-mer 

En parallèle, les discussions entre le Président polynésien et le Secrétaire d’Etat ont surtout tourné autour des Assises de l’Outre-mer qui doivent débuter en octobre prochain. La mission de Sébastien Lecornu est visiblement de faire la pédagogie autour de ces assises : « c’est de la considération, c’est de l’écoute, c’est arrêter de partir du principe que tous les Outre-mer se ressemblent » explique-t-il. « Un moment important pour le gouvernement et l’Etat français, qui a été promis par Emmanuel Macron, donc je souhaite prendre mon temps avec les différents experts politiques et administratifs de l’archipel », poursuit-il.

Actualité oblige, Edouard Fritch a profité de la présence du Secrétaire d’Etat pour sensibiliser sur la fragilité des îles, notamment éloignées, face aux aléas climatiques tels que les cyclones, bien connus en Polynésie. « Nous avons fait un état des moyens disponibles sur le territoire pour faire face à ce genre de phénomènes. C’est là qu’intervient la problématique de l’isolement de la population en cas de phénomènes climatiques. La priorité est de pouvoir construire des abris de survie. Il faut aussi renforcer l’existant. Il y a actuellement 25 projets qui sont dans les cartons », a expliqué Edouard Fritch au site Tahiti-infos. « Nous sommes psychologiquement prêts », assure ce dernier, « matériellement nous allons l’être dans les trois mois qui viennent (…). On y mettra les moyens ». Un sujet qui sera sur la table des assises de l’Outre-mer en Polynésie française. Rappelons que le gouvernement polynésien a développé une enveloppe de 50 000 euros pour venir en aide aux sinistrés des Îles du Nord.

Compétences sur les ressources minérales 

Dans la même journée, Sébastien Lecornu était attendu à l’Assemblée de la Polynésie française pour une rencontre avec le Président de l’institution, Marcel Tuihani. Ce dernier a notamment évoqué les ressources minérales en Polynésie française et la compétence quant à la gestion de celles-ci. « Comme cela s’est fait en Nouvelle-Calédonie, je pense qu’il est urgent que cette compétence soit véritablement inscrite dans le statut d’Autonomie », plaide Marcel Tuihani. « Il n’y a pas eu d’engagement parce qu’il n’a pas la légitimité pour le faire », reconnait le Président de l’Assemblée polynésienne, « mais quoiqu’il en soit ce seront des thématiques qui seront abordées lors des assises ».

Pour la suite de son déplacement en Polynésie, Sébastien Lecornu se rendra, ce mercredi, sur le barrage hydraulique de la vallée de la Papenoo (Tahiti) et à Bora Bora, jeudi, pour visiter des installations de traitement des eaux usées, de production et distribution d’eau potable et de gestion de déchets. Pour rappel, le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Transition écologique effectue actuellement une tournée dans le Pacifique sud, pendant laquelle il a participé au 48ème Forum des îles du Pacifique avant une mission à Wallis et Futuna.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment