Accord de Paris : La Nouvelle-Calédonie pourra le ratifier

No Comment

© AFP/ Marc Le Chélard

Hier, le Congrès de la Nouvelle-Calédonie a décidé de se donner les moyens de ratifier l’Accord de Paris sur la baisse du réchauffement climatique.

Alors que la ratification de l’Accord de Paris induit une présence en tant qu’Etat membre au sein de l’Organisation des Nations Unies, les élus de la Nouvelle-Calédonie ont décidé, hier, de ratifier l’Accord de Paris. Le message est clair et fort: malgré son statut de Collectivité des d’outre-mer, la Nouvelle-Calédonie veut montrer son implication, sa mobilisation et ses efforts fournis en amont, depuis la COP 21 et au Sommet France-Océanie, aux côtés de la Polynésie française et des Etats insulaires du Pacifique. En France, l’Assemblée nationale a approuvé la ratification de l’Accord à la quasi unanimité, ce mardi 17 mai. Il faut désormais que le Sénat approuve à son tour cette ratification pour qu’elle soit effective, d’ici l’été si tout se passe bien. Pour l’heure, 15 pays ont déposés leurs instruments de ratification dès le 22 avril à New York: Fidji, Belize, Maldives, Barbade, Samoa, Grenade, îles Marshall, Maurice, Nauru, Palaos, Somalie, Sainte-Lucie, Saint-Christophe-et-Niévès, Tuvalu et l’État de Palestine. Mais pour être effectif, il faut que l’accord soit ratifié par au moins 55 pays.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment