Biodiversité : Oreanet, un site pour étudier l’acanthaster, une étoile de mer mangeuse de corail

No Comment

L’Institut de recherche pour le développement  (IRD) de Nouméa va présenter Oreanet,  un nouvel dispositif de surveillance participatif  destiné à étudier « l’acanthaster »,  une étoile de mer dévoreuse de corail.

Une nouvelle espèce animale a élu domicile dans le lagon en Nouvelle-Calédonie, causant des dégâts sur son passage. « L’acanthaster » est une étoile de mer pouvant atteindre jusqu’à 70 cm de diamètre et peser jusqu’à 3 kg. Elle constitue une menace pour les récifs coralliens.  Identifiée pour la première fois en 2012 dans les récifs du lagon Sud, sa prolifération de plus en plus rapide inquiète aujourd’hui les chercheurs. Pour mieux observer ce phénomène, l’IRD de Nouvelle-Calédonie lance un plateforme numérique dénommée Oreanet (Oceania Regional Acanthaster Network)  à destination des acteurs du lagon calédonien. À travers les observations rapportées par l’ensemble de ces usagers du lagon, l’IRD constituera une base de données dans le but d’établir in fine une stratégie du gestion du risque efficace. Cette surveillance sera également étendue dans les eaux du Vanuatu et des îles Fidji. Une conférence se tiendra également à Nouméa, le 15 décembre prochain où seront présentés un état des lieux de la problématique et une présentation du site de surveillance. Pour l’heure, Les acanthasters n’ont que peu de prédateurs, et aucune méthode ne permet de lutter efficacement contre les infestations d’acanthasters à grande échelle.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment