Covid-19 – Outre-mer : Face à la hausse des cas, les préfets appellent à la vigilance et à la responsabilité individuelle et collective

No Comment

En amont du week-end de l’Assomption, les préfets de l’ensemble des territoires ultramarins appellent à la prudence et au respect des gestes barrières suite à l’explosion du nombre de cas de Covid-19 cette dernière semaine. 

Avec 71 nouveaux cas enregistrés en une semaine en Martinique, 42 cas à Saint-Martin, et 156 cas recensés en Guadeloupe, et l’apparition de deux nouveaux clusters à Saint-André à La Réunion, l’épidémie de Covid-19 connaît  un rebond en Outre-mer. Face à cette situation, les autorités sanitaires et de l’Etat multiplient les appels à la prudence et renforcent les mesures de protection.

Une partie des Outre-mer face à une recrudescence du coronavirus

En Guadeloupe, le seuil de vigilance est dépassé

Durant cette derniere semaine, la situation épidémiologique inquiète les autorités sanitaires qui a recensé 156 cas de Covid-19. A l’issue d’un déplacement sur  l’île de Saint-Martin où 42 cas ont été enregistrés, le préfet de Guadeloupe Alexandre Rochatte a reconnu « une montée de l’épidémie».

Face à cette situation, le représentant de l’Etat a appelé à la responsabilité de tous. « J’en appelle à la responsabilité individuelle. Il faut réfléchir à deux fois avant de se rendre dans un espace : savoir s’il est bondé, si c’est dans un espace clos, où on ne pourra pas respecter les gestes barrière. Ce qui compte c’est la distanciation physique et le port du masque, y compris à l’extérieur quand on est proche des uns des autres», a déclaré le Préfet de Guadeloupe.

Pour enrayer la progression des cas, le Préfet a indiqué l’annulation de 12 manifestations sur 42 pour le week-end de l’Assomption.

Le port du masque obligatoire devient obligatoire à La Réunion

Lors d’une conférence de presse le vendredi 14 août, le Préfet de La Réunion avec l’ARS ont  appelé « à la responsabilité individuelle dans l’application stricte des gestes « barrière », notamment lors de tout type de rassemblement et d’évènements collectifs : distanciation sociale, port du masque, lavage des mains.

Dès ce samedi 15 août, le port du masque est rendu obligatoire sur les marchés forains, aux abords établissements scolaires, d’enseignement supérieur, des crèches et dans les sites les plus fréquentés. Jusqu’ici, le port obligatoire était obligatoire dans tous les lieux publics clos (commerces, restaurants, administrations, etc). En cas de non respect de cette mesure, les Réunionnais s’exposent à une amende de 135 euros.

Autre mesure prise, le renforcement du dépistage dans les communes volontaires. De plus, le Préfet de La Réunion n’exclut pas la possibilité d’interdire certaines manifestations ou rassemblements si la situation venait à s’aggraver.

La Réunion : À Saint-Denis, rentrée scolaire reportée et port du masque dans certains lieux publics de l’île

En Martinique, le Préfet, l’ARS et la CTM appellent au respect strict des mesures sanitaires

La préfecture de Martinique, la Collectivité territoriale de Martinique et l’ARS ont lancé un appel commun à la vigilance ce vendredi 14 août. «La dégradation rapide de la situation épidémiologique impose, plus que jamais, le respect strict des mesures de protection sanitaire en vigueur. Les martiniquais ont fait preuve de civisme sanitaire et de responsabilité lors de la période de confinement. C’est le même engagement collectif qui permettra dans les semaines qui viennent de lutter efficacement contre la propagation de l’épidémie» ont déclaré dans un communiqué les trois autorités.

Les autorités ont également recommandé de « limiter les déplacements inter-îles lorsqu’ils ne sont pas absolument nécessaires».

71 cas de Covid-19 ont été comptabilisés entre le dimanche 9 août et le vendredi 14 août.

Un assouplissement des mesures de freinage en Guyane 

Si les chiffres restent encore élevés sur le territoire, la Guyane connaît un baisse du nombre de cas de Covid-19. Lors d’une réunion du centre interministériel de crise, les autorités ont adopté une nouvelle adaptation des mesures de freinage.

Ainsi, les communes d’Apatou, Awala-Yalimapo, Mana et Saint-Laurent passent d’un couvre-feu de 20h à 5h à un couvre-feu de 22h à 5h. Maripasoula et Papaïchton passent d’un couvre-feu de 17h à 5h à un couvre-feu de 20h à 5h.`

Autre mesure d’assouplissement, les cafés et restaurants pourront ouvrir en terrasse extérieure/ espaces de plein air, sous autorisation préfectorale et en respectant les horaires des couvre-feux.

Toutefois, les autorités qui restent prudentes, ont maintenu la fermeture des  frontières ainsi que la fermeture du Pont de Saint Georges de l’Oyapock.

104 cas enregistrés en une semaine

Dans  l’Océan Pacifique, la Polynésie connaît aussi un rebond du nombre de cas de Covid-19. Selon le dernier  bilan communiqué par la Direction de la Santé le 14 août, un total de 104 personnes ont été testées positives au Covid-19,  soit 101 cas de plus enregistrés en une semaine.

Polynésie : 71 cas de covid en 4 jours liés à « l’indiscipline et l’irresponsabilité »

Coronavirus : Des cas positifs à l’Hôpital de Polynésie

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data