Coronavirus : Des cas positifs à l’Hôpital de Polynésie

No Comment

Selon Tahiti-infos, plusieurs agents du Centre hospitalier de Polynésie française (CHPF), situé sur l’île principale de Tahiti, ont été dépistés positifs au Covid-19. Le quotidien s’est procuré une note de service signée par la directrice du CHPF et co-signée par le président de la commission médicale d’établissement. 

Dans cette note de service, les deux signataires ont dénoncé « des comportements inappropriés dans la sphère privée, en particulier l’absence totale de mesures de précaution lors de rassemblements festifs ou amicaux », tout en demandant aux agents présentant des symptômes de se faire connaître et dépister. « Des sanctions disciplinaires seront envisagée à l’égard des comportements les plus inexcusables » ajoute la note datée du 10 août.

Sans donner de chiffre exact, la note fait savoir que « plusieurs agents du CHPF ont été diagnostiqués positifs au Covid-19 » et que des enquêtes sont en cours pour « identifier et tester d’éventuels cas contacts en population générale et au sein de l’établissement » tant du côté des agents que des patients.

Selon les informations de Tahiti-infos, sept agents se sont d’ores et déjà fait connaître auprès de leur supérieur hiérarchique car une partie d’entre eux était à une des soirées Fêtes de Bayonne au restaurant « Piment rouge » de Papeete, premier cluster identifié en Polynésie. La Collectivité d’Outre-mer du Pacifique sud fait face à une augmentation considérable du nombre de cas positifs, depuis la réouverture des frontières le 15 juillet dernier.

Mais c’est surtout le weekend dernier, à la découverte du cluster du « Piment rouge » que le nombre de cas a marqué un net rebond, passant de 7 vendredi dernier à 88 ce jeudi. Ce cluster a également affecté un escadron de 72 gendarmes mobiles de Tarbes, en mission en Polynésie de mai à juillet. 51 d’entre eux ont été testés positifs à leur retour dans l’Hexagone.

Coronavirus : 51 gendarmes de Tarbes positifs après leur mission en Polynésie

Pour rappel, la Polynésie française a connu 62 cas de mars à mai sur les seules îles de Tahiti et Moorea et depuis le virus ne circulait plus. Désormais, il touche également d’autres îles comme Huahine et la très touristique Bora Bora, dans les Îles-sous-le-Vent.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data