VIDÉO.Positive Outre-mer: Du textile à ne pas jeter à La Réunion

No Comment

Chaque semaine, Outremers360 aborde les atouts des Outre-mer à travers ses entrepreneurs, son environnement, son patrimoine culturel et ses énergies renouvelables grâce à la série Positive Outre-mer, produite et réalisée par Les Productions Cercle Bleu, du Pôle audiovisuel du groupe La Voix Du Nord.

Après les montagnes de Martinique, la singulière biodiversité calédonienne, la communauté Hmong de Guyane, la start-up polynésienne LeadBees, les tunnels de lave de La Réunion, la gastronomie de Guadeloupe, les Aires marines éducatives de Polynésie, la crevette calédonienne Obsiblue, et les algues pleines d’énergie de La Réunion, le Rhum bio de Martinique, focus cette semaine sur la filière de recyclage du textile à La Réunion.

La maxime «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme» attribuée à Lavoisier pourrait bien être la devise de l’entreprise Ti Tang Récup, installée à Saint-Paul de La Réunion.

Ti Tang Récup appelée aussi TTR est née de la volonté de 2 demandeurs d’emploi souhaitant jouer un rôle dans la protection de l’environnement et l’insertion socio-professionnelle. En avril 2014 le projet voit donc le jour sous forme associative en Atelier Chantier d’Insertion pour 12 employés en contrats uniques d’insertion.

L’activité consiste à collecter, trier, réemployer, exporter et transformer les textiles, les linges de maison et chaussures usagés sur l’Ile de la Réunion, et éviter de ce fait que plus de 4000 tonnes de textile soient enfouies chaque année. Une fois collectés et pesés les TLC sont triés pour être orientés vers plusieurs filières d’écoulement principalement le réemploi et la transformation.
Les matières textiles non réutilisables sont transformées en chiffons, un produit destiné aux entreprises.

Les textiles réemployables sont triés en plusieurs critères et exportés sur l’Océan Indien, notamment à Madagascar. Certains sont vendus au kilo aux consommateurs réunonnais.Chaque mois, trois à quatre tonnes de TLC sont ainsi présentées à 4€ le kilo afin de permettre à une clientèle sensible au « consommer responsable » de s’équiper à moindre coût. Les matières présentées ont été revalorisées et correspondent à des produits de très bonne qualité, non démodés et parfois jamais utilisés.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data