Desserte aérienne : Une liaison directe entre Paris et St-Pierre et Miquelon expérimentée à l’été 2018

No Comment

© DR

Une liaison aérienne directe entre Paris et Saint-Pierre et Miquelon, petit territoire ultramarin de l’Atlantique nord dont est originaire la ministre des Outre-mer Annick Girardin, va être expérimentée dès l’été 2018, ont annoncé mardi les ministères des Outre-mer et des Transports.

La demande d’une liaison directe avec la métropole est récurrente chez les Saint-Pierrais, aujourd’hui contraints de passer par le Canada pour quitter leur territoire. Cette expérimentation s’inscrit dans le cadre d’une « nouvelle délégation de service public permettant la desserte aérienne de Saint-Pierre-et-Miquelon », conclue entre l’État et la compagnie Air Saint-Pierre, précise un communiqué des deux ministères. Cette nouvelle délégation comprend « l’expérimentation d’une liaison directe dès l’été 2018 entre Paris et Saint-Pierre-et-Miquelon, le renforcement des fréquences des vols vers Halifax (Canada), une meilleure adaptation des horaires et la mise en place d’une liaison régulière en été vers les îles de la Madeleine (Québec) », indique le communiqué. L’engagement financier de l’État, « initialement prévu à 13,7 millions d’euros sur 5 ans », sera complété de 2,5 millions d’euros « afin d’acter une baisse des tarifs de 25% sur la liaison SPM-Halifax », ajoute le communiqué. L’ancien Premier ministre Manuel Valls avait annoncé en octobre 2016, lors d’un déplacement à Saint-Pierre et Miquelon, la création d’une mission d’expertise pour voir « comment rendre possible » cette liaison aérienne directe.

Avec AFP.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment