Desserte aérienne : AirCalin atterrira en Chine en février prochain

No Comment

La compagnie AirCalin va renouveler sa flotte prochainement ©Airbus

La compagnie internationale calédonienne, AirCalin, va effectuer son premier vol vers la ville de Hangzhou en Chine (province du Zhejiang) le 16 février prochain, à l’occasion des festivités du Nouvel An chinois. « Un véritable défi pour la compagnie qui fait son entrée sur ce marché très convoité de l’Empire du Milieu », se félicite AirCAlin.

C’est à la suite de la restitution des Ateliers du tourisme de décembre 2016, qui a donné lieu à la stratégie touristique de la Nouvelle-Calédonie, que l’ensemble des acteurs politiques et économiques calédoniens se sont engagés à « développer le marché touristique chinois », indique la compagnie AirCalin dans un communiqué. « La Chine est un marché géant qui compte près de 1,4 milliard d’habitants et émetteur de plus de 100 millions touristes par an », poursuit-elle, « avant de se lancer, il était nécessaire de connaître les particularités, les habitudes et les attentes des touristes chinois ». L’annonce a été faite alors que la Nouvelle-Calédonie vient d’être labellisée « Destination touristique agréée » par la Chine.

« Appréhender le marché » et « faire connaître » la Nouvelle-Calédonie

En juin 2017, une délégation commerciale d’Aircalin, accompagné par Nouvelle-Calédonie Tourisme et des hôteliers de l’archipel, se sont rendus sur place afin de « mieux appréhender le marché » et « faire connaître » la destination calédonienne « aux professionnels du tourisme sur place ». « À Pékin et à Shanghai, la délégation a reçu de la part des professionnels locaux un accueil très favorable avec un réel intérêt pour la Nouvelle-Calédonie », assure la compagnie.  « Pour développer un marché durable, la compagnie a fait le choix de mener une stratégie sur le long et moyen terme. C’est dans cette dernière que s’inscrit la réalisation de ce premier vol avec l’opportunité de poser les premiers jalons ».

AirCalin attend deux Airbus A320-neo et deux A330-neo ©Airbus

AirCalin attend deux Airbus A320-neo et deux A330-neo ©Airbus

Pour son premier vol en Chine le 16 février, AirCalin se posera donc à Hangzhou, ville de 9 millions d’habitants et capitale chinoise de la province du Zhejjang, reconnue pour son patrimoine culturel et située à 200 kilomètres au sud-ouest de Shanghai. L’aéroport de Hangzhou accueille 30 millions de passagers par an et enregistre un trafic de 780 vols par jour, soit l’équivalent de Paris-Orly. « AirCalin a conclu un contrat avec un Tour operator chinois Beijing Caissa International Travel Service (groupe Hainan Airlines) qui a acheté la totalité des sièges au départ de la Chine. Le produit proposé à la vente en Chine sera positionné dans les prix du marché plutôt haut de gamme ».

Proposer aux calédoniens un vol direct en Nouméa et Hangzhou

Pour être au fait des démarches administratives complexes d’un marché hautement régulé, AirCalin s’est appuyé « sur le savoir-faire » d’un partenaire local ou GSA (General Sales Agent), Pacific Aviation Marketing, basé à Hong-Kong, Shanghai et Pékin, « pour toutes les questions de logistique et d’exploitation : obtention des créneaux d’atterrissage et de décollage, contrat d’assistance au sol, logistique pour le catering ». « Dans le cadre de la réglementation, les équipes d’AirCalin réalisent également un audit qualité de l’escale chinoise », précise la compagnie.

Pour les Calédoniens souhaitant découvrir l’Empire du Milieu, « AirCalin et Eden Tours proposent à la vente des packages combinés pour découvrir Hangzhou et Shanghai entre le 16 et le 24 février ». Pour rappel, la compagnie AirCalin doit prochainement renouveler sa flotte, avec deux Airbus A330-neo et deux A320-neo, grâce notamment à la garantie apportée par le gouvernement calédonien.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment