Tahiti Pro Teahupo’o : En août, le monde du surf se donne rendez-vous en Polynésie

No Comment

Teahupo’o, village au sud de l’île de Tahiti, deviendra la capitale mondiale du surf du 10 au 20 août ©Tim McKenna

Comme chaque année au mois d’août, le monde du surf se donnera rendez-vous du 10 au 20 pour la septième étape du Championship Tour (CT) de la World Surf League (WSL), sur la mythique vague de Teahupo’o à Tahiti, en Polynésie française. 

En Polynésie, le mois d’août rime avec fraîcheur, glisse, vagues et sensations extrêmes. Devenue une étape incontournable du circuit mondial, la passe de Hava’e, située dans la commune de Teahupo’o sur l’île de Tahiti, n’est pas avare en spectacle, notamment à cette période de l’année ou les houles des tempêtes antarctiques déferlent jusqu’en Polynésie. Depuis quelques années, la Tahiti Pro Teahupo’o, anciennement Billabong Pro Tahiti, est précédée par les Air Tahiti Nui Trials : une compétition ouverte à 24 surfeurs locaux et huit surfeurs internationaux. À l’issue : deux « wild card » pour la Tahiti Pro Teahupo’o délivrées au meilleur surfeur polynésien et au vainqueur des Air Tahiti Nui Trials.

Le Tahitien Michel Bourez tentera de s'imposer à domicile ©Kenworthy

Le Tahitien Michel Bourez tentera de s’imposer à domicile ©Kenworthy

Pour ne pas déroger à la tradition, l’édition 2018 verra les meilleurs surfeurs du circuit international se frotter au « mur de crânes » (Te : le ; Ahu : mur ; Po’o : crâne). Jordy Smith, Italo Ferreira, Gabriel Medina, Joel Parkinson, Julian Wilson, Felipe Toledo, Griffin Colapinto, Adriano de Souza, Willian Cardoso, Wade Carmichael et bien évidement, la légende Kelly Slater, sont attendus de pieds ferme sur cette vague qui fait partie des plus belles et des plus dangereuses au monde. Le Réunionnais Jeremy Flores, vainqueur de l’édition 2016, et le Basque Joan Duru, tenteront quant à eux de défendre le drapeau tricolore. Mais en Polynésie, tous les espoirs se tournent vers le Tahitien Michel Bourez, 8èmeau classement mondial sous le sigle PYF (Polynésie française). A noter cette année l’absence notable de John John Florence, double Champion du Monde en titre, en raison d’une blessure au genou.

Tableau du 1er tour de la Tahiti Pro Teahupo’o: 

Heat 1 : Wade Carmichael (Aus), Ezekiel Lau (Haw), Ian Gouveia (Bré)
Heat 2 : Jordy Smith (AFS), Sebastian Zietz (Haw), Miguel Pupo (Bré)
Heat 3 : Italo Ferreira (Bré), Tomas Hermes (Bré), Kelly Slater (USA)
Heat 4 : Gabriel Medina (Bré), Joel Parkinson (Aus), Wiggolly Dantas (Bré)
Heat 5 : Julian Wilson (Aus), Yago Dora (Bré), wild card Air Tahiti Nui Trials
Heat 6 : Filipe Toledo (Bré), Connor O’Leary (Aus), wild card Air Tahiti Nui Trials
Heat 7 : Willian Cardoso (Bré), Jérémy Florès (Fra), Joan Duru (Fra)
Heat 8 : Michel Bourez (PYF), Frederico Morais (PRT), Michael February (AFS)
Heat 9 : Griffin Colapinto (USA), Kanoa Igarashi (Jap), Keanu Asing (Haw)
Heat 10 : Owen Wright (Aus), Adriano de Souza (Bré), Matt Wilkinson (Aus)
Heat 11 : Conner Coffin (USA), Kolohe Andino (USA), Patrick Gudauskas (USA)
Heat 12 : Michael Rodrigues (Bré), Adrian Buchan (Aus), Jesse Mendes (Bré)

Le Réunionnais Jeremy Flores, vainqueur de l'édition 2016 sera naturellement au rendez-vous ©Ben Thouard

Le Réunionnais Jeremy Flores, vainqueur de l’édition 2016 sera naturellement au rendez-vous ©Ben Thouard

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés