Football: Thierry Henry ne sera pas le prochain entraineur des Girondins de Bordeaux

No Comment

©Maxppp

Le champion du monde 98 Thierry Henry, en pourparler depuis près d’une semaine avec Bordeaux pour devenir entraîneur, a décliné l’offre des Girondins

Le champion du monde 98 était, depuis une semaine, le choix numéro 1 du club pour remplacer l’Uruguayen Gustavo Poyet, mis à pied pour des déclarations contre sa direction après le match européen contre Mariupol. C’est la fin d’un suspense qui s’était déjà dilué, mais pas des interrogations.
De nombreux éléments expliquent la non-venue de l’ancien joueur d’Arsenal.Thierry Henry réclamait plus de 2 millions d’euros de salaire et trois recrues d’ici la fin du mercato. Mais le manque de garanties apportées à Thierry Henry par le fonds d’investissements américain GACP, appelé à devenir propriétaire des Girondins fin septembre après un vote du conseil de Bordeaux Métropole concernant le loyer du stade (3,85 millions d’euros par an jusqu’en 2041), serait la raison principale de ce refus, selon d’autres sources françaises.

A un mois de la vente aux Américains, estimée entre 70 et 100 millions d’euros et qui ne sera effective qu’après un vote du conseil de Bordeaux Métropole concernant le loyer du stade (3,85 millions d’euros par an jusqu’en 2041), acter l’arrivée de ce champion du monde aurait été un signal fort envoyé au monde du football français et permis à M6, l’actionnaire majoritaire depuis 20 ans, de réussir sa sortie.

L’Italien Claudio Ranieri, ancien de la L1 (Monaco puis Nantes) et son compatriote Antonio Conte ou encore le Brésilien Ricardo font partie des pistes explorées par les Girondins de Bordeaux (Ligue 1) suite au refus de Thierry Henry.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment