All Blacks : Le vibrant hommage à Jonah Lomu (Vidéo)

No Comment

Ce fut une année riche en émotion pour la mythique équipe Maori. Après avoir remporté la Coupe du Monde de Rugby haut la main, les All Blacks ont essuyé le décès brutal de leur ancien co-équipier Jonah Lomu. Un dernier hommage au champion a été rendu aujourd’hui, un hommage vibrant et puissant.

Jamais un Haka n’aura été aussi puissant, plus encore lorsqu’il s’agit de trois Haka à la suite. Aotearoa, nom Maori de la Nouvelle Zélande (« Le pays du long nuage blanc »), a dignement salué son champion Jonah Lomu. Décédé le 18 novembre dernier à l’âge de 40 ans, des suites d’une maladie rénale, l’ancien joueur a eu droit à un dernier hommage à la hauteur de sa carrière. Ailier des All Blacks de 1994 à 2002, remportant trois fois le Tournoi des Tri-nations, son insuffisance rénale détectée au lendemain des mondiaux de 1995 lui a value une greffe de rein en 2004, ce qui mit fin à sa carrière. Ce lundi 30 novembre, supporteurs, ancien joueurs, co-équipiers, internationaux et nouvelle génération sont venus assister la famille lors de ce dernier hommage à Jonah Lomu. Il y avait du monde autour de son épouse Nadene et de ses fils Brayley et Dhyreille, qui portaient le numéro de leur illustre père.

L’hommage a été célébré sur la pelouse de l’Eden Park d’Auckland, citadelle de l’équipe. L’ancien capitaine des Blacks, John Hart, confie, « c’est la maison spirituelle du Rugby et un endroit que Jonah aimait tant. Jonah, tu étais un phénomène sur le terrain et un géant doux et bienveillant en dehors ». Lors de ce dernier au revoir, un chant traditionnel Maori a résonné dans le stade, un moment solennel suivi par un premier Haka de ses anciens camarades du Wesley College à Auckland. Réputée pour être l’école du Rugby néo-zélandais, de nombreux Blacks y sont passés comme Sitiveni Sivivatu et Stephen Donald. D’anciens internationaux menés par Buck Shelford ont à leur tour interprétés le fameux Ka Mate, avant de terminer sur une note d’improvisation offerte par la nouvelle génération. En effet, les élèves actuels du Wesley College ont aussi tenu rendre un hommage puissant à l’ancien champion, Jonah Lomu. Pour les Blacks, l’année 2015 a été riche en émotion : une victoire fracassante aux mondiaux, le décès brutal d’un ancien joueur et le départ à la retraite de Richie McCaw.

Le Haka des anciens camarades du Wesley College :

Le Haka des anciens internationaux :

La Haka improvisé de la nouvelle-génération :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment