Rugby : Le All Black Jonah Lomu est mort

No Comment

Le monde du rugby est en deuil. La légende néo-zélandaise de la discipline Jonah Lomu est décédé des suites d’une maladie rénale à l’âge de 40 ans.

L’annonce de la nouvelle met en émoi l’ensemble de la planète du rugby mais du aussi sport entier. Le néo- zélandais, star internationale Jonas Lomu, a succombé hier des suites d’une maladie rénale à l’âge de 40 ans. Une disparition bouleversante d’autant plus qu’elle est soudaine. La légende internationale revenait à peine d’un voyage au Royaume-Uni avec sa famille. Il avait d’ailleurs posté le 15 novembre dernier, une photo de ses vacances sur les réseaux sociaux. Ses capacités physiques hors normes (1m 96 pour 119 kg) l’ont fait entrer dans l’histoire avec sa facilité de couvrir 100m en 11 secondes en terrassant tous ses adversaires sur son passage. Jonah Lomu laisse derrière lui un palmarès important: il a marqué 37 essais en 63 sélections entre 1994 et 2002 sous le maillot néo-zélandais. Il a également remporté le Tri-nations (Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande et Australie) en 1996, 1999 et 2002. C’est après le Mondial de 1995 que les médecins lui diagnostiquent une forme sévère d’insuffisance rénale, qui a nécessité une greffe de reins en 2004. Une opération qui a mis fin à sa carrière sportive.

Revivez  ce haka en plein coeur de Londres avec Jonah Lomu, avant la Coupe du Monde 2015 (©AFP)

Hommage mondial

L’annonce de son décès a suscité une vague d’émotions dans le monde.

 Son parcours est aussi une source d’inspiration pour certaines personnes. C’est le cas de la conseillère culturelle Barbara Jean- Elie.

jonah lomu, hommage, sport , rugby

Pour Barbara Jean-Elie, Jonah est un exemple à suivre (© Barbara Jean-Elie)

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment