Santé : Le CHU de Martinique mis sous administration provisoire

No Comment

©Kenzo Tribouillard / AFP

Le centre hospitalier universitaire de Martinique (CHUM) a été placé « sous administration provisoire » en raison d’une « sévère dégradation de sa situation financière », a-t-on appris lundi par un communiqué de l’Agence régionale de santé (ARS) de Martinique.

Ce communiqué fait état d’une « situation sans précédent du CHU de Martinique » qui « l’empêche de faire valoir ses atouts », parmi lesquels « la qualité de ses équipes et l’existence d’un plateau technique de pointe ». Un contexte qui a conduit le directeur de l’ARS Martinique à « placer l’établissement sous administration provisoire », indique encore le communiqué. « Cette décision  prend en compte la sévère dégradation financière, capable de compromettre la qualité de la prise en charge des patients et les conditions de travail du personnel », selon ce communiqué.

La nomination des administrateurs sera annoncée dans « les prochains jours par la ministre des Solidarités et de la Santé » Agnès Buzyn. La durée de leur mission sera « de 6 mois avant la nomination d’un nouveau directeur général ». Le montant du déficit du CHUM s’établirait à – 93 millions d’euros fin 2016, soit 3 millions de plus qu’en 2015, selon une source proche du dossier.

Selon un rapport de la Cour des Comptes, le déficit du CHUM était de -148 millions d’euros en 2011. Face à cette situation, l’Etat avait consenti en 2015 à accorder au CHUM, en plus du budget annuel, une somme de 98 millions d’euros contre l’engagement d’une amélioration des résultats de 5 millions par an. Après un certains efforts d’assainissement, le déficit qui était de 90 millions d’euros en 2015 est passé à 93 millions d’euros en 2016. Le CHUM comprend 7 sites répartis sur trois villes: Fort-de-France, Le Lamentin et Trinité.

 

Avec AFP.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment