Peste à Madagascar: Vigilance des services de l’Etat à Mayotte et La Réunion

No Comment

©Le Parisien

Les préfectures de La Réunion et de Mayotte ont fait part jeudi de la « vigilance » des services de l’Etat concernant l’épidémie de peste qui sévit dans l’île voisine de Madagascar, tout en rappelant qu’aucune restriction de circulation avec l’île n’était préconisée à ce stade.

« Afin de tenir compte de l’évolution de l’épidémie à Madagascar, Amaury de Saint-Quentin, préfet de La Réunion, s’est assuré que l’ensemble des services de l’État concernés anticipe un éventuel risque d’importation de cas de peste à La Réunion et soit en mesure de détecter et de prendre en charge rapidement et efficacement une personne présentant les symptômes de la maladie dès son arrivée », a indiqué la préfecture de la Réunion, dans un communiqué.

A Mayotte, « l’évolution du phénomène est suivie de près par les services de l’État et les services sanitaires. Les services concernés ont été appelés à la vigilance », et le préfet de Mayotte, Frédéric Veau, a rappelé que « les personnes qui envisagent un déplacement à Madagascar ou qui reviennent de cette île, sont invitées à consulter le site internet du ministère des affaires étrangères et le site de l’Agence régionale de santé de l’océan indien. En cas de fièvre après un séjour à Madagascar, contactez le 15 en mentionnant votre voyage », ajoute la préfecture.

Depuis le début de l’épidémie, l’ARS-Océan Indien « a informé les praticiens de santé des conduites à tenir et a diffusé des informations à l’attention du grand public, des agences de voyages et des organisateurs de voyages. Les autorités portuaires et aéroportuaires sont informées des conduites à tenir pour prévenir tout cas importé et, le cas échéant, prendre en compte les suspicions de cas de peste », a insisté la préfecture de La Réunion. Le risque de propagation de la maladie à La Réunion est considéré comme modéré par l’OMS. Par conséquent, aucune restriction de circulation et d’échange avec Madagascar n’est préconisée à ce stade.

Au contraire de La Réunion et Mayotte, les Seychelles ont suspendu toutes leurs liaisons aériennes avec la Grande Île. Pour cause, un homme, de retour de Madagascar le 6 octobre, a développé les symptômes de la maladie (forte fièvre, toux, détresse respiratoire, détérioration brutale de l’état de santé) et les tests effectués par les autorités sanitaires seychelloises se sont révélés positifs. Placé en isolement, ses jours ne sont pas en danger et sa famille ainsi que les passagers et membres de l’équipage ont été placés sous surveillance médicale.

Selon le dernier bilan publié par le ministère de la Santé à Madagascar, 500 cas et 54 décès dus à la peste ont déjà été répertoriés sur l’ensemble de la Grande île, dont 276 cas et 25 morts dans la seule capitale. Ce mardi, le Président malgache a assuré que l’arsenal de lutte contre la maladie était suffisant. Madagascar se trouve à 685 km de Mayotte et 943 km de La Réunion.

Avec AFP.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data