Ouragan Maria : L’état de catastrophe naturelle élargi à 15 communes de Guadeloupe

No Comment

©Lionel Chamoiseau / AFP

Le Gouvernement a publié au Journal Officiel, ce mercredi 29 novembre, un arrêté étendant à 15 communes de Guadeloupe la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle au titre des vents provoqués par l’ouragan Maria, a indiqué Matignon dans un communiqué.

« Cette décision a été prise sur la base d’expertises complémentaires établies par Météo-France, prenant en compte les vitesses de vent probables en raison notamment de la topographie du territoire et des effets constatés », indique le service communication du Premier ministre. « Elle complète l’arrêté du 22 septembre 2017, qui avait permis, dans des délais extrêmement rapprochés, la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle sur ce même motif, aux communes des Saintes et, sur le fondement des inondations, pluies torrentielles et submersion marine, au reste de l’archipel et à des communes de Martinique ».

« La prise de cet arrêté permet d’accélérer les décisions d’indemnisation des sinistrés bénéficiaires de ce dispositif assurantiel, victimes des dégâts causés par les rafales de vent sur ces communes », poursuit-on. Les titulaires d’un contrat d’assurance de biens ont 10 jours à compter de ce 29 novembre, pour transmettre leur dossier à leur assureur, qui procédera à leur indemnisation dans un délai maximum de trois mois. « L’ensemble des collectivités locales reconnues en état de catastrophe naturelles bénéficieront en outre, dans les prochains jours, des dispositions d’un décret permettant le versement anticipé de leurs droits à compensation de la TVA pour les travaux engagés pour la réparation des dommages causés par l’ouragan Maria ».

Les communes concernées par ce nouvel arrêté sont : Baillif, Basse-Terre, Bouillante, Capesterre-Belle-Eau, Gourbeyre, Deshaies, Goyave, Lamentin, Petit-Bourg, Pointe-Noire, Saint-Claude, Sainte-Rose, Trois-Rivières, Vieux-Fort et Vieux-Habitants.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment