Mayotte : Un couvre-feu pour les mineurs de Dzaoudzi

No Comment

Suite aux divers problèmes de violence auxquels elle est confronté, la mairie de Dzaoudzi-Labbatoir a décidé de prendre un arrêté visant à restreindre la liberté de circulation des mineurs.

Lors du week-end du 18 décembre dernier, des jeunes des localités de Pamandzi et de Labattoir, pour la plupart des mineurs se sont affrontés à la suite d’un concert. La municipalité de Dzaoudzi-Labbatoir a donc décidé de prendre un arrêté visant à restreindre la liberté de circulation de mineurs non-accompagné au delà de 22 heures dans ces quartiers. Une mesure, prise en concertation avec les autres communes de l’intercommunalité dans le but de mettre en fin à cette rivalité entre jeunes. Un phénomène de délinquance juvénile qui n’est pas récent. Déjà en 2011, ces deux communes de Petite-Terre avaient instauré un couvre-feu pour les mineurs de 16 ans après des rixes récurrentes entre ces jeunes. Des arrêtés qui sont motivés par la protection de l’enfance et assurer la sécurité de ces mineurs. Selon une étude réalisée par David Guillot en 2012 de l’association Tama qui s’occupe des mineurs isolés, il y a 3000 ou 4000 mineurs isolés  à Mayotte. Des chiffres alarmants pour ce département où près de 60% de sa population a moins de 20 ans.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment