L’Université des Antilles prévoit une rentrée connectée

No Comment

©Pole Universitaire-Guadeloupe

La crise sanitaire avait amené l’Université des Antilles (UA) à trouver de nouvelles solutions pour dispenser des cours à distance en pleine période de confinement. Un cas pratique qui a permis l’émergence d’une idée de salles de classes connectées. L’UA imagine ainsi une rentrée de septembre « semi-connectée », permettant une réduction du nombre d’élèves par salle de classe. Une initiative qui permet d’envisager d’autres utilisations porteuses.

La Région Guadeloupe, dont les élus étaient réunis en commission permanente ce jeudi 30 juillet, a accordé une subvention à hauteur de 176 000€ pour accompagner l’Université des Antilles dans son projet d’université « hybride » et dans la modernisation des infrastructures en ce sens.
L’idée, équiper les amphithéâtres en matériel audio et vidéo permettant aux élèves de suivre les cours depuis leur domicile. Exit les salles surchargées, une partie des élèves pourront être sur les lieux, les autres, chez eux. Un moyen de lutter contre la transmission du virus et une solution efficace en cas de reprise de l’épidémie.

Sont prévus dans le cadre de cette modernisation : l’amélioration de la couverture Wifi des campus, amélioration du matériel permettant le streaming et l’enregistrement, le renforcement des serveurs pour les classes virtuelles et web conférences, l’augmentation du matériel de diffusion des salles de classe et de conférences (projecteurs et enceintes notamment) et l’optimisation des accès à internet.

L’Université de Guyane et L’Université de Nouvelle-Calédonie, lauréates de l’appel à projets sur «l’hybridation des formations d’enseignement supérieur

Une voie d’avenir

La collectivité régionale avait déjà fait du désenclavement numérique du territoire une priorité. Cette subvention s’inscrit parfaitement en ce sens, et permet même d’imaginer une utilisation plus poussée. A l’instar des universités numériques qui ont vues le jour en Nouvelle-Calédonie et à Wallis et Futuna, cette numérisation des structures scolaire pourrait avoir une utilisation plus large.
Connecter les établissements de Guadeloupe et de Martinique pour des cours communs, ou encore à des universités de l’hexagone pour des cours plus spécifiques.

L’université des Antilles planche également sur un projet de cours « mobiles », qui pourrait permettre aux élèves de suivre une salle de classe depuis n’importe quel lieu grâce à un simple smartphone.

Par Damien Chaillot

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data