Guadeloupe: La Préfecture de la Guadeloupe reconduit des travailleurs détachés vénézueliens

No Comment

117 ressortissants vénézuéliens, ne disposant pas de documents nécessaires, n’ont donc pas été autorisés à entrer  sur le sol guadeloupéen le 27 octobre dernier.  Ils ont été reconduits par la police aux frontières.

Selon un communiqué de la Préfecture de Guadeloupe, un avion privé en provenance de Caracas a atterri à l’aéroport Pôle-Caraïbes avec à son bord 117 vénézuéliens en fin de semaine dernière. Selon les premières informations, une soixantaine d’entre eux devait rejoindre la Martinique et l’île de Saint-Martin, pour y travailler. « Les travailleurs vénézuéliens et leur employeur n’étant pas en mesure de produire ces justificatifs, le préfet a décidé d’appliquer l’ensemble des règles relatives aux salariés étrangers et notamment celles définies dans la directive concernant les travailleurs détachés », précise le communiqué rappelant que « les personnes de nationalité étrangère doivent présenter une autorisation de travail et des garanties pour exercer en France une activité rémunérée ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment