Etude : L’Océan et la mer, gages de bien-être

No Comment

Des chercheurs de l’Université de Canterbury en Nouvelle-Zélande et de l’Université d’Etat du Michigan ont réalisé une étude démontrant que la visibilité de l’océan ou de la mer est associé avec une bonne santé mentale.

Réalisée auprès de 442 habitants de Wellington, la capitale néo-zélandaise, répartis entre ceux qui bénéficient d’une vue sur la mer de Tasman ou de l’océan Pacifique et ceux qui ont une vue sur un « espace vert » -forêt et parcs-, l’étude vient conforter une corrélation déjà connue entre bien-être, santé mentale et nature, notamment la mer. « Nous n’avons pas trouvé ce lien avec les espaces verts. Mais c’est peut-être parce que les « espaces bleus » étaient tous naturels alors que les verts intégraient des éléments humains, terrains de sport, jeux, etc. Nous aurons peut-être un résultat différent en ne tenant compte que des forêts », a admis Amber Pearson, coauteur de l’étude. Interrogé par Sud Ouest, le Dr Guillaume Barucq confirme, « nous nous sentons bien au bord de la mer. On le voit chez des personnes autistes qui se baignent dans l’océan, ça les calme, les rassure ». Les ions négatifs, sels minéraux et autre oligo-éléments auraient un effet « boostant » sur notre moral et notre corps. « On peut peut-être aussi l’expliquer par le fait que nous sommes des êtres aquatiques. Nous avons d’abord vécu dans le liquide amniotique. On est conditionné par un environnement aqueux », poursuit Guillaume Barucq, « c’est pour cela qu’on a toujours gardé une proximité avec l’océan, quand on se retrouve face à l’eau, on a une sensation de plaisir, ça diminue le stress ».

©DR

©DR

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment